larges éclaircies
DE | FR
International
Economie

Tesla sous enquête pour 10 décès liés à l'usage de l'autopilotage

FILE - In this March 23, 2018, file photo provided by KTVU, emergency personnel work a the scene where a Tesla electric SUV crashed into a barrier on U.S. Highway 101 in Mountain View, Calif. The Appl ...
Une Tesla X accidentée aux Etats-UnisImage: keystone archives

Tesla sous enquête pour 10 décès liés à l'autopilotage

Les autorités américaines ont annoncé avoir ouvert 30 enquêtes sur des accidents de Tesla. La facilité avec laquelle le système Autopilot peut être activé est en cause.
19.06.2021, 17:2020.06.2021, 10:07
Plus de «International»

Le régulateur américain de la sécurité automobile a ouvert 30 enquêtes sur des accidents de Tesla, étant liés à dix décès depuis 2016. Dans ces cas-là, le système avancé d'aide à la conduite – le fameux Autopilot de Tesla – est soupçonné d'avoir été utilisé.

Première diffusion d'une liste globale

La «National Highway Traffic Safety Administration» (NHTSA) avait déjà confirmé mener certaines enquêtes spécifiques sur les accidents de Tesla, mais n'avait pas encore diffusé une liste complète de tous les accidents ayant fait l'objet d'une enquête.

Le but de ces recherches était de découvrir dans combien de cas Autopilot – qui automatise certaines parties de la conduite, mais ne rend pas la voiture totalement autonome – était responsable de l'accident ou non.

Sur l'ensemble des 30 accidents analysés, l’agence a écarté la responsabilité de l’Autopilot dans seulement trois d’entre eux.

Autopilot accusé d'être trop facilement activable

Après de nombreux accidents liés au pilotage automatique ces dernières années, le sujet s'était un peu tassé. Toutefois, il s'est regonflé depuis avril dernier. En effet, au Texas, un accident de Tesla avait alors tué deux hommes. La police avait déclaré qu'elle pensait que personne n'était au volant, rapporte le New York Post. Et c'est bien ce qui pose problème: la facilité avec laquelle la fonction Autopilot peut être activée sans que personne ne soit derrière le volant.

Le constructeur est bien conscient que ces accidents ternissent sa réputation. Aussi, il a mis en place un système, devant éviter qu'il soit si facile de lâcher le volant, en activant la caméra qui est au-dessus du rétroviseur intérieur des Model 3 et Model Y, explique Siècle Digital. Le but est de mesurer l’attention de ses conducteurs lorsque l’Autopilot est activé. Mais est-ce vraiment efficace? L'usage le démontrera.

D'autres enquêtes en cours

La NHTSA a ouvert six autres enquêtes, rapporte Reuters, sur six autres accidents impliquant des systèmes d'aide à la conduite:

  • Deux concernent des véhicules Cadillac, dans lesquels aucun blessé n'a été signalé.
  • Quatre autres comprennent deux accidents impliquant un Lexus RX450H 2012 et un Navya Arma 2017, dans lesquels aucun blessé n'a été signalé. Les deux autres impliquent des véhicules Volvo XC90 de 2017, dont un véhicule d'essai à conduite autonome d'Uber Technologies qui a heurté et tué une femme en Arizona, en 2018.

(jah)

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le groupe Estée Lauder va licencier 3000 personnes
L'entreprise emploie quelque 60 000 personnes dans le monde, mais une baisse des ventes en Chine ainsi que la guerre entre Israël et le Hamas ont pénalisé son chiffre d'affaires.

Pénalisé par le recul des ventes en Asie, le groupe américain de cosmétiques Estée Lauder a publié des résultats en repli pour la période d'octobre à décembre et annoncé dans la foulée la suppression de jusqu'à 3000 postes.

L’article