larges éclaircies
DE | FR
International
Eric Zemmour

Le chef présumé du groupe d'ultradroite les Zouaves condamné

Le chef présumé du groupe d'ultradroite les Zouaves a été condamné

Le groupuscule d'ultra-droite «les Zouaves» a été dissous au conseil des ministres le 5 janvier. 2022.
Le groupuscule d'ultra-droite «les Zouaves» a été dissous au conseil des ministres le 5 janvier. 2022. Facebook
Marc de Cacqueray-Valmenier, le chef présumé du groupuscule d'ultradroite dissous, «les Zouaves Paris», a été condamné à un an de prison ferme pour l'attaque d'un bar parisien emblématique de la mouvance antifasciste.
21.01.2022, 17:4721.01.2022, 18:06
Plus de «International»

Le militant de 23 ans a été interpellé jeudi à Saint-Cloud, (Hauts-de-Seine) puis incarcéré après avoir été vu samedi dernier à Paris à une manifestation contre le pass vaccinal, alors qu'il avait interdiction de participer à un rassemblement.

Cette interdiction fait suite à sa mise en examen après les violences commises à l'encontre de militants de SOS Racisme lors d'un meeting du candidat d'extrême droite à la présidentielle Eric Zemmour à Villepinte en décembre.

Sous bracelet électronique

Le tribunal judiciaire de Paris a placé Marc de Cacqueray-Valmenier, seul accusé présent lors du délibéré, sous bracelet électronique. Le procureur avait demandé à son encontre dix mois d'emprisonnement pour «dégradations», «violences» et refus de communiquer le code de déverrouillage de son téléphone lors de sa garde à vue.

Le tribunal a également condamné à six mois de prison ferme Bastien D., mais relaxé les trois autres prévenus pour les faits de violences et dégradations.

Marc de Cacqueray-Valmenier avait été présenté par l'accusation lors de l'audience en novembre comme le «chef» de cette expédition menée à coup de battes de baseball et de gaz lacrymogène, le 4 juin 2020 contre le bar Saint-Sauveur, dans le quartier de Ménilmontant à Paris. (ats/cr)

La venue d'Eric Zemmour à Genève, en images
1 / 12
La venue d'Eric Zemmour à Genève, en images
partager sur Facebookpartager sur X
Des militants de SOS racisme au meeting de Zemmour
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
C'est un miracle
L'accident de cet hélicoptère aurait pu être bien plus dramatique. Miraculeusement et avec l'aide de 70 sauveteurs, il n'y a pas eu de victime grave.

Le 27 février, un impressionnant accident d'hélicoptère a eu lieu à Medellín, en Colombie. Et le plus surprenant est que tous les occupants ont miraculeusement survécu. Des images vidéo stupéfiantes, tant de l'intérieur que de l'extérieur de l'hélicoptère, offrent un aperçu spectaculaire de cet événement terrifiant.

L’article