International
Espagne

Tragédie à Murcie : «Les pompiers continuent à s'activer sur les lieux»

Au moins treize morts dans l'incendie d'une discothèque

Image
Image: Twitter
Une catastrophe a frappé Murcie, dans le Sud-Est de l'Espagne, alors qu'un incendie dévastateur s'est déclaré dans la discothèque Teatre, faisant au moins onze morts.
02.10.2023, 05:19
Plus de «International»

Au moins treize personnes sont mortes dimanche matin dans l'incendie d'une discothèque à Murcie, dans le Sud-Est de l'Espagne, un bilan qui ne cesse de s'alourdir, la police continuant à chercher les corps dans les décombres.

«Les experts de la police scientifique et judiciaire se sont déployés dans la discothèque de Murcie où a eu lieu un incendie à l'aube pour enquêter. Il y a à ce stade treize morts.»

a annoncé la police nationale sur le réseau social «X», anciennement Twitter, faisant encore grimper le bilan de minute en minute.

«Les pompiers continuent à s'activer sur les lieux et n'écartent pas la possibilité de trouver de nouvelles victimes», préviennent depuis plusieurs heures les secours.

Quelques minutes auparavant, le maire de Murcie José Ballesta annonçait à la presse sur les lieux du drame que «quatre cadavres avaient été extraits» et que d'autres étaient encore coincés, n'écartant pas l'éventualité de trouver d'autres corps dans les décombres.

Les experts de la police scientifique et judiciaire se sont déployés dans la discothèque de Murcie où a eu lieu un incendie à l'aube pour enquêter.
Les experts de la police scientifique et judiciaire se sont déployés dans la discothèque de Murcie où a eu lieu un incendie à l'aube pour enquêter.Image: Twitter

Risque d'effondrement

Le feu, qui s'est déclaré vers six heures du matin dans cette boîte de nuit située dans le quartier d'Atalayas à Murcie, était d'une gravité extrême, a-t-il expliqué.

Les pompiers dépêchés sur place à 07h00 sont parvenus à éteindre l'incendie à 08h00, mais «il reste des cadavres à sortir» des décombres, une tâche compliquée étant donné le «risque avéré d'effondrement», a précisé le maire.

Quatre personnes ont également été blessées - deux femmes de 22 et 25 ans et deux hommes de 41 et 45 ans - après avoir inhalé de la fumée.

«La zone est encore en cours de reconnaissance», a expliqué l'édile.

«Priorité est donnée à la localisation des corps» dans le bâtiment, a indiqué à l'AFP une porte-parole de la police nationale.

Aucune piste

«La police scientifique et les pompiers continuent à localiser les éventuels disparus, car il y avait un anniversaire hier soir et les participants n'ont pas tous été retrouvés», a-t-elle poursuivi.

«L'enquête n'a pas encore démarré puisque le bilan n'est pas établi. Par conséquent, il n'y a aucune piste privilégiée pour le moment»

«Selon les premières informations, l'incendie se serait déclaré au premier étage de la discothèque, qui a un rez-de-chaussée et un premier étage, et c'est de là que le feu semble être parti», a expliqué sur la radio Onda Regional de Murcia Diego Seral, le porte-parole local de la police nationale.

Trois jours de deuil

Douze véhicules de secours, 40 pompiers, ainsi qu'une vingtaine de policiers auront été nécessaires pour venir à bout des flammes, selon les autorités.

D'après les photos diffusées par les secours, il s'agit de la discothèque Teatre, dont la devanture - qui était jaune et rouge - a été dévorée par les flammes.

Les clichés montrent les lances à eau des camions de pompiers continuant d'asperger la façade noircie dans une rue envahie par les véhicules de secours, avec une fumée épaisse s'échappant du toit de la discothèque.

Le Premier ministre en fonction Pedro Sanchez a exprimé toute son «affection» et sa «solidarité avec les victimes et les proches de l'incendie tragique survenu à l'aube dans une discothèque de Murcie» sur «X».

Le maire de Murcie José Ballesta a décrété trois jours de deuil en mémoire des victimes et la municipalité a mis en place une cellule d'accueil pour les proches des victimes au Palais des sports d'Atalayas.

En 1990, 43 personnes avaient péri dans l'incendie d'une discothèque à Saragosse (Aragon, nord-est). (dal/afp)

Les incendies qui frappent le sud de l'Europe cet été 2023
1 / 15
Les incendies qui frappent le sud de l'Europe cet été 2023
Sur l'île de Rhodes, en Grèce.
source: sda / petros giannakouris
partager sur Facebookpartager sur X
Hawaï est ravagé par les flammes
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Ce retraité a été amendé pour avoir nettoyé une plage en Italie
En trois décennies, Enzo Fattori a débarrassé les plages du lac de Garde de tonnes de déchets. Malgré ses bonnes intentions, sa dernière tournée lui a valu une amende de 500 euros des autorités italiennes.

Mercredi dernier, Enzo Fattori, un retraité, menait sa tournée habituelle au bord du lac de Garde à Desenzano, en Lombardie, lorsqu'il est tombé sur un pare-battage abandonné (un butoir accroché au bord des bateaux pour éviter les dégâts causés par les murs du port ou d'autres navires sur la plage). C'est en débarrassant l'objet de la plage qu'il s'est vu infliger une amende de 500 euros. En effet, ramasser des déchets sur le lac de Garde est interdit à Desenzano depuis le 25 janvier.

L’article