assez dégagé
DE | FR
International
Etats-Unis

R. Kelly est reconnu coupable d’exploitation sexuelle

Le chanteur de «I believe I can fly» reconnu coupable d’exploitation sexuelle

FILE - In this Sept. 17, 2019, file photo, R. Kelly appears during a hearing at the Leighton Criminal Courthouse in Chicago. The R&B superstar known for his anthem
L'ancien chanteur de 54 ans est jugé depuis le 18 août à Brooklyn.Image: sda
Robert Sylvester Kelly, connu sous le nom de R. Kelly, a été reconnu coupable d’exploitation sexuelle. Accusé d'avoir abusé de plusieurs femmes, dont des mineures, il risque plusieurs années de prison.
28.09.2021, 00:1128.09.2021, 15:52
Plus de «International»

L'ancien chanteur de 54 ans, mondialement connu pour son tube I believe I can fly, est jugé depuis le 18 août à Brooklyn pour extorsion, exploitation sexuelle de mineure, enlèvement, corruption et travail forcé, sur une période allant de 1994 à 2018. Lundi, il a été reconnu coupable d’une série de crimes sexuels.

R. Kelly est accusé d'avoir dirigé un «système» qui lui aurait permis d’exploiter sexuellement des jeunes femmes, dont des mineures. Le jury new-yorkais l'a reconnu coupable des neuf charges qui pesaient contre lui, notamment d’exploitation et de trafic sexuel, ainsi que de racket.

Comme c'est très souvent le cas dans la procédure pénale aux Etats-Unis, la condamnation à une peine de prison sera rendue bien plus tard, en l'occurrence le 4 mai 2022. Il risque de dix ans à la prison à vie.

50 témoins

L'ancien chanteur a choisi durant le procès de garder le silence, mais ses avocats ont fait venir cinq témoins, qui ont affirmé n'avoir jamais vu la manifestation des crimes dont il est accusé. L'accusation a convoqué 45 témoins à charge, dont des femmes victimes, certaines mineures à l'époque affirmant qu'elles avaient été violées, frappées, droguées, enfermées et parfois empêchées de s'alimenter ou d'aller aux toilettes.

L'ex-étoile afro-américaine du R&B, portant veste et cravate, n'a pas manifesté d'émotion particulière à l'énoncé de sa culpabilité. Masqué, il s'est contenté de baisser la tête et de fermer les yeux. (asi/ats)

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
L'Australie veut doubler le nombre de ses navires de guerre
Le pays souhaite porter le nombre de ses grands navires de combat de 11 à 26, dans l'objectif de bâtir sa plus grande flotte depuis la Seconde Guerre mondiale.

L'Australie a présenté mardi un plan pour renforcer sa marine de guerre à un niveau jamais atteint depuis la Seconde Guerre mondiale. Elle veut doubler le nombre de ses principaux navires de combat pendant la prochaine décennie dans le contexte de la course aux armements en Asie-Pacifique.

L’article