DE | FR

En Californie, le Dixie Fire ne fait que grossir

epa09399895 A handout photo made available by the US Forest Service (USFS) shows firefighters working to protect a home from the flames in Greenville, California, USA, 05 August 2021 (issued 06 August 2021). According to a statement by the USFS on 06 August, the Dixie Fire is currently the largest wildfire in 2021 in California, with a size of around 361,812 acres and 35 percent contained.  EPA/US FOREST SERVICE HANDOUT -- BEST QUALITY AVAILABLE -- HANDOUT EDITORIAL USE ONLY/NO SALES

Image: sda

Actif depuis la mi-juillet, l'incendie s'étend désormais sur une surface de 1870 kilomètres carrés, soit plus que le canton de Zurich. Trois personnes sont portées disparues.



Attisé par une chaleur étouffante, une sécheresse alarmante et des vents persistants, le brasier n'a fait que grossir. Le Dixie Fire, devenu dimanche le deuxième plus vaste incendie de l'histoire de la Californie, devrait perdurer pendant encore au moins une dizaine de jours.

L'incendie a réduit en cendres un peu plus de 1870 kilomètres carrés depuis son départ le 13 juillet dans le nord de l'Etat. Il n'est circonscrit qu'à 21%.

Plus de 5000 pompiers luttent nuit et jour contre le brasier. Progressant sur des sentiers extrêmement escarpés, trois d'entre eux ont été blessés en opération.

Bild

Le Dixie Fire ne fait que grossir. Image: inciweb.nwcg.gov

«Admettre ouvertement» le rôle du climat

Le gouverneur de Californie Gavin Newsom a exprimé sa «profonde reconnaissance» à l'égard du travail sans relâche des soldats du feu. Il a affirmé que les autorités devaient consacrer davantage de ressources à la gestion forestière et à la prévention des incendies.

«Les sécheresses sont beaucoup plus sévères, il fait plus chaud que jamais. Nous devons admettre ouvertement que ces incendies sont causés par le climat»

Gavin Newsom, gouverneur de Californie

Huit des dix plus gros incendies jamais survenus en Californie ont brûlé depuis 2017. Et même six depuis 2020, lorsque s'est produit le plus vaste de tous –August Complex– avec 4170 kilomètres carrés détruits.

Des températures étouffantes supérieures à 38 degrés Celsius sont de nouveau attendues en milieu de semaine et les soldats du feu estiment que l'incendie ne sera pas éteint avant le 20 août.

Chute d'un arbre à l'origine du feu

Des milliers d'habitants ont fui la région, beaucoup d'entre eux se réfugiant dans des camps de fortune –parfois de simples tentes– souvent sans savoir si leurs maisons ont échappé aux flammes. Quelque 370 structures (maisons et autres bâtiments) ont déjà été détruites.

Hunter McKee pets Rosy after helping evacuate the horse to the edge of Lake Almanor as the Dixie Fire approaches Chester, Calif, on Tuesday, Aug. 3, 2021. Officials issued evacuation orders for the town earlier in the day as dry and windy conditions led to increased fire activity. (AP Photo/Noah Berger)

Image: sda

Selon une enquête préliminaire, la chute d'un arbre sur l'un des milliers de câbles électriques qui strient le paysage américain est à l'origine du brasier. (ats/asi)

Les incendies aux Etats-Unis

1 / 12
Les incendies aux Etats-Unis
source: sda / noah berger
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles «Actu»

Les inondations à New York créent des torrents dans le métro

Link zum Artikel

Crise des opiacés: 1,1 milliard et ils échappent au procès

Link zum Artikel

Aux Etats-Unis, ce champion de bouffe avale 76 hot-dogs en 10 minutes

Link zum Artikel

Record de contaminations en Serbie +++ Suisse: 1284 nouveaux cas en 24h

Link zum Artikel

Le Japon sous l'eau après des pluies torrentielles

Des pluies torrentielles se sont abattues samedi dans l'ouest du Japon. Dans plusieurs régions, les niveaux d'eau ont atteint le premier étage des habitations. Le bilan de la catastrophe se chiffre pour l'heure à un mort et deux disparus.

Plus d'un million de personnes ont reçu l'ordre d'évacuer après des précipitations record, qui ont provoqué samedi des inondations et des glissements de terrain dans l'ouest du Japon. Au moins un mort et deux disparus sont à déplorer.

Les autorités du département de Hiroshima et du nord de l'île de Kyushu ont émis le plus haut niveau d'alerte à évacuer. Dans le cadre de cette alerte, qui n'a aucun caractère obligatoire, environ 1,4 million d'habitants ont été invités à immédiatement …

Lire l’article
Link zum Artikel