International
Etats-Unis

Une femme dit qu'Epstein l’a emmenée voir Trump quand elle avait 14 ans

Elle témoigne qu'Epstein l’a emmenée voir Trump quand elle avait 14 ans

Le procès de Ghislaine Maxwell, accusée d'avoir mis à la disposition de Jeffrey Epstein de jeunes filles mineures, se poursuit à New York. Et, un témoin vient de mouiller l'ex-président américain.
01.12.2021, 23:4702.12.2021, 06:27
Plus de «International»

Deux ans après le suicide en prison du milliardaire Jeffrey Epstein, le procès de son ex-compagne Ghislaine Maxwell a commencé, lundi, à New York. Elle encourt la prison à vie au terme de débats qui doivent durer six semaines et déterminer si elle a participé au vaste trafic sexuel dont était accusé l'homme d'affaires, mort en prison en 2019.

Mais, un rebondissement dans ce procès impliquant l'ex-président américain Donald Trump a surgi. Jane (prénom d'emprunt), qui assure avoir été agressée sexuellement par Maxwell et Epstein, a déclaré mercredi que ce dernier l’avait emmenée rencontrer Trump dans son club en Floride. Elle avait alors 14 ans.

Qu'est-ce que qui a été dit sur Trump lors du procès?

Jane est la première des accusatrices de Maxwell à témoigner lors de ce procès. Le récit de sa rencontre avec Trump, alors qu'elle était mineure, a été décrit dans un entretien qu'elle a accordé aux enquêteurs.

Le témoin n’a, cependant, allégué aucun comportement inapproprié de Trump lorsqu’elle l’a rencontré dans son complexe de Mar-a-Lago, rapporte CNBC. Mais, la femme n’a pas non plus décrit ce qui s’était passé lors de cette rencontre.

Quels étaient les liens entre Trump et Epstein?

En août 2019, alors qu'il attendait son procès pour trafic sexuel d'enfants, Epstein se serait donné la mort en prison. Il avait été arrêté un mois auparavant.

Trump et Epstein lors d'une fête à Mar-A-Lago, en 1992.
Trump et Epstein lors d'une fête à Mar-A-Lago, en 1992.source: youtube

A cette époque-là, Trump avait déclaré: «Je ne suis pas un de ses fans». Il assurait qu'ils n'étaient plus amis et qu'ils ne s'étaient pas parlé depuis 15 ans. Mais, avant, ils étaient très proches:

  • En 2002, Trump déclarait au New York magazine: «Je connais Jeff depuis 15 ans. Un type formidable.» Celui qui sera le futur président américain disait alors: «On dit même qu'il aime les belles femmes autant que moi, et beaucoup d'entre elles sont du côté des plus jeunes.»
  • En 2019, le New York Times rapportait qu'en 1992, un homme d'affaires de Floride, George Houraney, avait organisé, à la demande de Trump, un concours de «calendar girl» à Mar-a-Lago. Dans cet article, cet homme affirme: «A la toute première fête, j’ai dit: ''Qui vient ce soir?'' J’ai 28 filles. C’était lui [Trump] et Epstein.»

Qui d'autre pourrait être éclaboussé par le procès?

L'accusation du procès Maxwell se fonde sur quatre plaignantes anonymes – dont deux n'avaient que 14 et 15 ans au moment des faits – qui racontent avoir été approchées par des «rabatteuses», dont Ghislaine Maxwell, près de leur école ou à leur travail.

Dans cette affaire, Jane n'est que le premier témoin, et d'autres noms de célébrités riches et puissantes pourraient être encore cités: le cofondateur de Microsoft Bill Gates, L'ancien président Clinton et le prince Andrew du Royaume-Uni.

(jah)

Cet homme a survécu à 3 heures de vol caché dans un train d’atterrissage
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Elon Musk renonce à son action en justice contre OpenAI
Elon Musk a renoncé mardi à son action en justice contre OpenAI et son patron Sam Altman. Il les avait assignés pour avoir notamment enfreint, selon lui, sa mission de société à but non lucratif.

L'un des avocats de l'entrepreneur, Morgan Chu, a déposé en ce sens un document, consulté par l'AFP, auprès d'un tribunal de San Francisco dépendant de la Cour supérieure de Californie.

L’article