International
Etats-Unis

Il annonce sa candidature à la Maison-Blanche, sa femme s'écroule

Image
twitter

Il annonce sa candidature à la Maison-Blanche, sa femme s'écroule

Connaissiez-vous le républicain Rollan Roberts II? Maintenant, oui.
27.01.2023, 18:5329.01.2023, 19:07
Plus de «International»

Ce n'est pas tous les jours qu'on décide d'annoncer sa candidature à l'élection présidentielle américaine. Surtout lorsqu'on ne s'appelle pas Donald Trump. Le 20 janvier dernier, Rollan Roberts II, un businessman de Virginie-Occidentale, a jugé que c'était le moment. Son moment. De ceux qui restent gravés dans la mémoire jusqu'au trépas.

Installé dans un large couloir du capitole de la ville de Charleston, ce républicain pensait même avoir pensé à tout. Le candidat est sur son 31, le pupitre porte fièrement son nom, entouré de deux beaux drapeaux américains, de deux luminaires dorés, de quelques collaborateurs et de... son épouse, bien sûr.

Son papa, Rollan Roberts premier du nom, observait son fils depuis le balcon:

Et ça en jette!
Et ça en jette!

Le discours est rodé jusqu'à l'os. Rollan Roberts II a certainement dû s'entraîner des jours durant devant son miroir, à bichonner le fond, comme la forme, à rajuster sa cravate et son timbre de voix. Plusieurs caméras sont dépêchées pour capturer ce grand moment. Rollan Roberts II hésitait pourtant à se lancer, à cause de la violence qui rôde au sein du sérail politique américain. Mais aussi parce que sa femme attend leur premier enfant.

«Oui, j'ai longtemps hésité à me présenter, mais barrer la route à Donald Trump est un acte important»
Rollan Roberts II

Mais alors que Monsieur s'applique à dérouler ses nombreuses qualités, Rebecca Lea Roberts, enceinte de cinq mois, commence gentiment à vaciller. Un petit pas hésitant en avant, puis le même en arrière et c'est la chute. Emportant avec elle l'un des drapeaux américains et toutes les chances (pour le mari) de terminer son annonce dans la plus grande dignité.

Moqué sur Twitter

Oh, cette femme n'y est pour rien, la pauvre. Les malaises sont monnaie courante lorsqu'on attend un bébé. Si, une fois au sol, Rebecca Lea Roberts a pu compter sur tout le monde, son mari a vu sa propre vie défiler. Sur la séquence, un premier collaborateur tente de la rattraper par le bras, alors qu'une grappe de collègues vole immédiatement à son secours.

Rollan Roberts II, lui, reste figé contre son pupitre, fixant sa femme d'un air ébahi. Comme s'il hésitait à continuer son discours. Cocasse, au moment du malaise de Rebecca, le candidat à la Maison-Blanche expliquait combien il était capable de réaliser de grandes choses pour l'Amérique. S'il finit par rejoindre sa douce moitié au sol, il reviendra très vite à son pupitre, pour annoncer qu'elle «va bien». La scène a bien sûr fini sa course sur les réseaux sociaux, où l'homme reçoit encore une pluie de moqueries.

Sur son site de campagne, la vidéo de la candidature trône en première page, mais elle a soigneusement été amputée de l'incident. Quelle élégance. Note pour plus tard, cher Rollan Roberts II, lorsqu'on n'est pas capable de redresser sa femme, on ne se propose pas pour redresser son pays.

(fv)

Calme-toi mère Nature
1 / 18
Calme-toi mère Nature
partager sur Facebookpartager sur X
Ceci pourrait également vous intéresser:
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
Une frappe russe détruit un hypermarché en Ukraine
Plus de 200 personnes se trouvaient dans le magasin lors de l’attaque russe. La frappe a fait au moins deux morts et 24 blessés.

Au moins deux personnes ont été tuées et 24 blessées samedi dans une frappe russe sur un hypermarché de produits de construction à Kharkiv. «Plus de 200 personnes» se trouvaient dans le magasin au moment de l'impact, selon le président ukrainien.

L’article