DE | FR

Sites internet de médias iraniens bloqués par la justice américaine

Bild

Les Etats-Unis ont bloqué mardi l'accès aux sites internet de plusieurs médias d'Etat iraniens. Un message affichait qu'ils avaient été «saisis par le gouvernement» américain.



Les sites des chaînes d'information en arabe Al-Alam et en anglais Press-TV ainsi que la chaîne Al-Masirah des rebelles yéménites Houthis affichaient le même message faisant référence à la saisie de leur domaine dans le cadre de sanctions américaines.

Le message est accompagné des sceaux de la police fédérale et du ministère du Commerce.

«Crimes révélés»

La télévision d'Etat Irib, qui chapeaute certaines de ces chaînes, a dénoncé le blocage «de médias pro-résistance révélant les crimes des alliés des Etats-Unis dans la région».

«Alors que le gouvernement démocrate des Etats-Unis affirme soutenir la liberté d'expression, en pratique il ferme les médias en soutenant Israël et l'Arabie saoudite, deux alliés historiques de Washington au Moyen-Orient», a ajouté Irib sur son site internet.

Selon la télévision iranienne, les chaînes Al-Allah, Palestine Al-Youm, Naba et Al-Kawthar ont également été bloquées. (ats/afp)

Encore quelques surdoués de l'Euro

1 / 7
Encore quelques surdoués de l'Euro
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

A Fribourg, les activistes du climat sont condamnés

Plus d'articles «International»

50°C à l'ombre au Canada, la faute à un «dôme de chaleur». Explications

Link zum Artikel

Détournés, abattus, sabotés, les avions sont de vraies armes politiques

Link zum Artikel

Non-vacciné? Préparez vos narines pour visiter la France cet été

Link zum Artikel

L'Italie a-t-elle un (gros) problème avec ses infrastructures?

Link zum Artikel

Israël se sent menacé par le variant Delta

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

La justice s'attaque au directeur financier de Trump et à son entreprise

L'entreprise familiale, la Trump Organization de l'ex-président, et son directeur financier, Allen Weisselberg, devraient comparaître ce jeudi devant le tribunal.

La Trump Organization, le groupe familial de l'ex-président américain Donald Trump, et son directeur financier vont être inculpés jeudi par les procureurs de New York, affirment mercredi plusieurs journaux américains. Les accusations portent sur des délits fiscaux.

Selon le Wall Street Journal, le New York Times et le Washington Post, qui citent des sources proches du dossier, l'inculpation porte sur des avantages en nature accordés au directeur financier de la holding, Allen Weisselberg, …

Lire l’article
Link zum Artikel