DE | FR

Le gouverneur de l'Utah veut des smartphones sans porno

People use their phones during a

Un filtre bloquerait l’accès sur smartphones et tablettes. Image: AP

La nouvelle loi, censée protéger la jeunesse, imposerait aux fabricants de smartphones et tablettes vendus dans l'Utah d'installer un filtre bloquant les contenus pornographiques.



Le gouverneur de l'Utah a adopté, mardi, un projet de loi imposant un filtre antipornographie à tous les smartphones et tablettes activés dans cet État américain. L'Église mormone (très conservatrice) rassemble deux tiers des habitants de l'Etat.

Le gouverneur républicain Spencer Cox a annoncé avoir signé le texte. Il prévoit des pénalités frappant les fabricants qui ne respecteraient pas la règle, allant de 10 à 500 dollars par infraction relevée.

Premier amendement de la Constitution

La mesure défendue par des élus conservateurs ne prendra, toutefois, effet que si au moins cinq autres États américains promulguent une loi similaire, ce qui semble improbable à court terme.

Le texte «enfreint les droits du public prévus par le premier amendement de la Constitution» des États-Unis, garantissant la liberté d'expression, a tweeté l'ACLU de l'Utah.

Les personnes souhaitant avoir accès à ces contenus jugés potentiellement nocifs seraient dans l'obligation de demander un code pour débloquer le filtre automatique. Des défenseurs des libertés, dont l'Union américaine pour les libertés civiles (ACLU), se sont émus de ces restrictions empiétant selon eux sur le droit au libre accès à Internet. (ats)

Plus d'articles sur le thème "Millennials"

La moitié des jeunes ne s'identifie pas comme hétéro

Link zum Artikel

Elle retrouve son crush grâce à Jean-Paul Sartre

Link zum Artikel

Peut-on être jeune, de droite et défendre la polygamie?

Link zum Artikel

Il ne fait pas bon être très vieux ou très jeune en 2021

Link zum Artikel

La Nasa choisit SpaceX pour sa mission habitée vers la Lune

Victoire considérable pour l'entreprise d'Elon Musk! Son vaisseau spatial réutilisable Starship a été choisi pour la prochaine escapade lunaire.

La Nasa a choisi SpaceX pour envoyer les prochains astronautes américains sur la Lune, une première depuis 1972, a annoncé l'agence spatiale vendredi. Elle accorde ainsi une victoire majeure à l'entreprise d'Elon Musk.

Le contrat de 2.9 milliards de dollars concerne le prototype de vaisseau spatial Starship, qui est testé dans un site de SpaceX au Texas.

«Aujourd'hui, je suis très enthousiaste, et nous sommes tous très enthousiastes d'annoncer que nous avons attribué à SpaceX le …

Lire l’article
Link zum Artikel