DE | FR

Crise des opiacés: 1,1 milliard et ils échappent au procès

Bild

Un accord signé par l'Etat de New York va permettre aux distributeurs de médicaments américains de se retirer du procès en cours sur la crise des opiacés.



L'Etat de New York a annoncé mardi un nouvel accord à l'amiable, d'une valeur de 1,1 milliard de dollars, avec trois gros distributeurs américains de médicaments. Ceux-ci sont accusés d'avoir contribué à la crise des opiacés.

Retrait des trois distributeurs

Cet accord a été annoncé par la procureure de l'Etat de New York. Il concerne les distributeurs:

Il intervient alors qu'un autre accord à l'amiable, plus large, entre ces trois distributeurs, le laboratoire Johnson & Johnson et de nombreux Etats américains et collectivités locales, serait sur le point d'être trouvé.

26 milliards de dollars

Cet accord national, en gestation depuis octobre 2019, pèserait quelque 26 milliards de dollars.

L'accord est le plus important obtenu jusqu'ici par l'Etat de New York. Il permet aux trois distributeurs de se retirer du procès actuellement en cours.

La procureure avait déjà annoncé fin juin un accord avec Johnson & Johnson, d'une valeur de 230 millions de dollars, permettant également à ce laboratoire d'échapper au procès à Long Island.

500 000 morts en 20 ans

La promotion incisive, à partir du milieu des années 1990, de médicaments anti-douleurs très addictifs est considérée par beaucoup comme le déclencheur de la crise des opiacés. De grands laboratoires - dont Johnson & Johnson - font l'objet de poursuites au civil, ainsi que les principaux distributeurs américains, réseaux de pharmacies et de médecins.

A l'origine de plus de 500'000 morts par overdoses en 20 ans aux Etats-Unis, la crise s'est aggravée pendant la pandémie, avec plus de 93'000 personnes mortes d'overdoses souvent liées aux opiacés en 2020, selon des statistiques publiées mercredi dernier. (sda/awp/ats/afp)

Vidéos des inondations à New York

Plus d'articles concernant les Etats-unis

Les confidences du fils sulfureux de Joe Biden agitent les Américains

Link zum Artikel

Les Etats-unis évoquent un boycott des JO de Pékin

Link zum Artikel

Que penser des 65 premiers jours du Président Biden

Link zum Artikel

Un rapport de l'OMS sème le trouble entre la Chine et les USA

Link zum Artikel

Les confidences du fils sulfureux de Joe Biden agitent les Américains

Hunter Biden, le fils un peu bad-boy du président américain, souvent décrié par les Républicains, publie son autobiographie. Il répond à de nombreuses polémiques le concernant.

Le livre s'intitule «Beautiful Things» (De belles choses). Hunter Biden, le fils du président américain à la réputation sulfureuse, publie ce mardi son autobiographie. Lors de la dernière campagne présidentielle, le parti républicain avait utilisé ses frasques pour attaquer Joe Biden. L'ouvrage revient sur de nombreuses polémiques: que ce soit ses addictions à l'alcool et à la drogue ou son lien avec l'Ukraine, aucun sujet n'est épargné.

Hunter Biden espère que son livre donnera de l'espoir à …

Lire l’article
Link zum Artikel