International
Etats-Unis

Les communications des Américains sont souvent espionnées par le FBI

Les communications des Américains sont souvent espionnées par le FBI

Un agent du FBI a demand
Keystone
Un programme de surveillance de la police fédérale américaine destiné à lutter contre les menaces étrangères continue d'être utilisé massivement contre des citoyens américains: 278 000 requêtes ont été formulées de manière inappropriée par le FBI ces dernières années.
20.05.2023, 09:5021.05.2023, 11:35
Plus de «International»

Ces requêtes «non conformes» ont notamment visé des personnes arrêtées en marge des grandes manifestations antiracistes de 2020, des victimes de crime ou des participants à l'assaut contre le Capitole le 6 janvier 2021, écrit vendredi le tribunal chargé de superviser les activités d'espionnage dans un document expurgé de nombreux détails.

Les agents du FBI ont pioché dans une base de données mise en place pour récolter des informations sur les communications de ressortissants étrangers - qui ne bénéficient pas des mêmes protections juridiques que les Américains - dans le cadre de la lutte contre le terrorisme ou toute menace étrangère.

Réunir des informations

Ces requêtes sont adressées à l'Agence de sécurité nationale (NSA), qui est chargée de collecter ces emails, photographies, vidéos et autres documents. Celle-ci a reconnu par le passé que des données sur des Américains étaient aussi récoltées indirectement ou par inadvertance.

Les forces de l'ordre ont le droit de s'en servir pour réunir des informations sur des menaces étrangères ou des preuves de crime. Mais, d'après le tribunal, elles ont outrepassé ce cadre.

Selon son état des lieux, transmis au FBI pour lui demander des réformes, un agent a même demandé des informations sur 19 000 donateurs ayant contribué à la campagne d'un candidat au congrès.

Ces révélations interviennent alors que la section 702 de la loi sur la surveillance extérieure (Fisa) - qui a créé ces programmes de surveillance - arrive à expiration et que de nombreux élus hésitent à la renouveler en l'état. (chl/ats)

Les looks du Met Gala 2023
1 / 26
Les looks du Met Gala 2023
Chat alors! Il y avait plein de chats sur le tapis rouge du Met à New York.
partager sur Facebookpartager sur X
La vidéo de recrutement de la CIA
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Joe Biden commet une énorme bourde mais s'accroche
Alors que la pression s'intensifie sur le président américain de 81 ans pour qu'il se retire de la course à la Maison-Blanche, Joe Biden a bataillé de plus belle jeudi lors d'une longue conférence de presse. Si sa prestation a été plutôt maîtrisée, elle a été obscurcie par des lapsus spectaculaires.

C'était peut-être le seul lapsus à ne pas commettre, mais Joe Biden l'a fait. Aux côtés du président ukrainien Volodymyr Zelensky lors du sommet de l'OTAN à Washington, il a réalisé sa méprise et s'est rapproché du micro pour rectifier le tir: «Il va battre le président Poutine. Le président Zelensky. Je suis tellement concentré sur le fait de battre Poutine.»

L’article