DE | FR

Une université américaine verse un milliard pour des abus sexuels

Image: sda
L'université USC de Los Angeles a accepté de verser plus d'un milliard de dollars à des plaignantes, qui accusaient un médecin du campus d'abus sexuels, en échange de l'arrêt des poursuites au civil.
26.03.2021, 03:3326.03.2021, 06:12

Le gynécologiste George Tyndall aurait abusé de centaines de femmes lors d'examens. Les avocats des victimes ont salué jeudi «le plus gros accord amiable pour des abus sexuels jamais conclu avec une université aux Etats-Unis».

Un tribunal de Los Angeles a validé jeudi un accord amiable portant sur une somme de 852 millions de dollars et concernant plus de 700 victimes présumées. Plus de 16 000 anciennes patientes du gynécologue s'étaient jointes à cette action.

Certains accusaient l'USC d'avoir fermé les yeux sur les agissements du médecin pour préserver sa réputation. «Les infirmières, qui étaient parfois présentes pendant les examens, regardaient littéralement de l'autre côté», a assuré une plaignante.

En liberté sous caution

Le médecin, aujourd'hui âgé de 74 ans, avait fait l'objet de plusieurs centaines d'accusations d'abus sexuels de la part de patientes depuis 1990. Il aurait également pris des photographies des organes génitaux de ses patientes et fait des commentaires obscènes sur leur physique, ainsi que des remarques racistes ou homophobes.

Tyndall risque plus de 50 ans de prison en cas de condamnation
Tyndall risque plus de 50 ans de prison en cas de condamnationImage: sda

Malgré des signalements répétés, le médecin n'avait jamais été inquiété jusqu'à une enquête interne en 2016, déclenchée par une infirmière.

Cela n'a pas empêché le gynécologue, qui a toujours nié les faits, de partir à la retraite en 2017, à la faveur d'un accord avec l'USC. Il est actuellement en liberté sous caution et risque plus de 50 ans de prison en cas de condamnation. (ats)

Plus d'articles «International»

50°C à l'ombre au Canada, la faute à un «dôme de chaleur». Explications

Link zum Artikel

Détournés, abattus, sabotés, les avions sont de vraies armes politiques

Link zum Artikel

Non-vacciné? Préparez vos narines pour visiter la France cet été

Link zum Artikel

L'Italie a-t-elle un (gros) problème avec ses infrastructures?

Link zum Artikel

Israël se sent menacé par le variant Delta

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Chers montagnards, vous pourrez bientôt être sauvés par Iron Man
En Angleterre, des ambulanciers s’entraînent à intervenir en montagne équipés d’un Jet Suit. Cette combinaison permet de réaliser une ascension de 750 mètres en moins de 4 minutes. Une prouesse technologique qui pourrait bientôt sauver des vies.

Lorsqu’une personne est blessée ou victime d’un malaise, la rapidité d’intervention des secours est une question de vie ou de mort. Mais quand la victime se trouve dans une zone difficile d’accès, intervenir rapidement peut devenir difficile. Aujourd'hui, de nombreuses compagnies planchent sur des solutions afin d’acheminer du matériel et de porter secours à des personnes sinistrées, notamment en cas de catastrophe naturelle. La société Gravity Industries a créé un Jet suit qui s'avère particulièrement efficace.

L’article