DE | FR

Un pêcheur américain a été avalé par une baleine à bosse

Image: Shutterstock/twitter
C'est une histoire digne de Pinocchio: vendredi, un pêcheur du Massachusetts a été avalé par une baleine à bosse, avant d'être rejeté dans l'océan. Vivant.
12.06.2021, 09:2913.06.2021, 10:45

La scène se passe au large de Provincetown, à près de 200 km à l'est de Boston. Michael Packard, un pêcheur originaire de la région, était en train de plonger pour chercher des homards. Soudainement, une baleine à bosse surgit et essaye de le manger.

«J'étais dans sa bouche fermée pendant 30 à 40 secondes, avant qu'elle remonte à la surface et me recrache. J'ai des bleus partout, mais aucun os cassé»

Il se trouve que Michael Packard, qui été brièvement hospitalisé, a au moins un témoin jugé digne de foi. Josiah Mayo l'accompagnait dans cette pêche et a raconté au journal local l'avoir vu se faire éjecter par la baleine et avoir appelé les sauveteurs à l'aide.

Or Josiah Mayo est le fils d'un des chercheurs et experts en baleine du Center for coastal studies (Centre des études côtières) de Provincetown, région où les baleines se nourrissent en cette saison, a expliqué Jooke Robbins, directrice des études sur les baleines à bosse du centre.

«Je connais les personnes impliquées, donc j'ai toutes les raisons de croire que ce qu'ils disent est vrai», a-t-elle indiqué. (ats/asi)

Une petite femelle hippopotame est née au zoo de Bâle

1 / 7
Une petite femelle hippopotame est née au zoo de Bâle
source: zoo de bâle / zoo de bã¢le
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Explosions en Crimée: ces images satellites montrent l'étendue des dégâts
De puissantes explosions ont retenti, mardi, dans une base aérienne russe en Crimée. Alors que les causes restent inconnues, des images satellites mettent en lumière des dégâts considérables et révèlent plusieurs indices.

Cigarettes mal éteintes? Attaque ukrainienne? Sabotage? On ne sait pas encore ce qui a provoqué les puissantes explosions qui ont secoué, mardi, la base aérienne russe de Saki, en Crimée. Alors que le Kremlin assure qu'il s'agit d'un accident, Kiev reste flou quant à son éventuelle responsabilité.

L’article