International
Etats-Unis

La Louisiane impose les «Dix commandements» dans les écoles

Les «Dix commandements» imposés dans les écoles de Louisiane

FILE - Workers remove a monument bearing the Ten Commandments outside West Union High School, Monday, June 9, 2003, in West Union, Ohio. Louisiana has become the first state to require that the Ten Co ...
Deux hommes installent une stèle avec l'inscription des «Dix commandements »dans un lycée de la Louisiane.Keystone
L'Etat conservateur de la Louisiane a décidé d'imposer l'affichage des «Dix commandements» dans toutes ses écoles. Une première.
19.06.2024, 23:32
Plus de «International»

La Louisiane a imposé mercredi l'affichage des «Dix commandements» dans toutes les salles de classe de cet Etat conservateur du sud des Etats-Unis. Une première qui relance le débat sur la séparation de l'Eglise et de l'Etat.

Le gouverneur républicain de Louisiane, Jeff Landry, a promulgué une proposition de loi qui prévoit cet affichage dans toutes les écoles publiques - de la maternelle jusqu'aux universités - financées par l'Etat, et ce à partir de l'année prochaine:

«Car si l'on veut respecter l'Etat de droit, alors il faut partir de la loi originelle, celle de Moïse»

La loi prévoit que les «Dix commandements» soient affichés sur des posters ou dans un cadre suffisamment «large et avec une police adaptée pour être lisibles».

Porter le cas en justice

La grande organisation américaine de défense des libertés ACLU a aussitôt indiqué qu'elle porterait l'affaire devant la justice. «La loi viole la séparation de l'Eglise et de l'Etat et est clairement anticonstitutionnelle», a-t-elle dit dans un communiqué.

Le Premier amendement de la Constitution des Etats-Unis prohibe l'établissement d'une religion nationale ou la préférence d'une religion sur une autre.

D'autres Etats conservateurs de «la ceinture biblique» du sud des Etats-Unis ont tenté d'adopter des mesures similaires, mais c'est la première fois qu'un Etat l'inscrit dans la loi. (jch/ats)

La Mecque se dote de taxis volants
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Au moins 90 morts après une frappe israélienne sur un camp de Gaza
Le gouvernement du Hamas dénonce un massacre odieux, alors que des dizaines de déplacés sont touchés dans ce camp de Gaza, précédemment désigné comme zone humanitaire par Israël.

Le ministère de la Santé du gouvernement du Hamas a annoncé samedi que 90 Palestiniens avaient été tués dans une frappe israélienne sur le camp de déplacés d'Al-Mawasi dans le sud de la bande de Gaza, revoyant à la hausse son précédent bilan.

L’article