DE | FR

Le Texas adopte une loi très controversée sur l'accès au vote

Bobby Caldwell, 87, of Houston, listens during a prayer rally against Republican bills that would make it harder to vote at the Capitol in Austin, Texas, on Thursday July 15, 2021. Black clergy from around Texas led hundreds in prayer and a march around the Capitol. (Jay Janner/Austin American-Statesman via AP)

Un Texan brandit une affiche sur laquelle est inscrit: «que dirait Martin (Luther King) sur le Texas aujourd'hui?» Image: sda

Suite à la présidentielle américaine chaotique de 2020, cette loi vise officiellement à rendre les élections plus sûres en instaurant de nombreuses restrictions.



Le Parlement texan, à majorité républicaine, a adopté, mardi, une loi électorale controversée. Elle est accusée de restreindre le droit de vote des minorités.

Cette règlementation – qui vise officiellement à rendre les élections plus sûres sur la base d'allégations infondées de fraudes massives à la présidentielle de 2020 – interdit notamment le vote en «drive-in» et instaure de nombreuses restrictions aux horaires de vote et au vote par correspondance.

Ces restrictions visent surtout le vote des minorités

Pour les détracteurs du texte, ces restrictions visent surtout des dispositions facilitant le vote des minorités, notamment les Afro-Américains, généralement plus favorables aux démocrates. Le gouverneur du Texas, Greg Abbott, a annoncé qu'il promulguerait la loi.

Depuis janvier, au moins 18 Etats ont adopté 30 lois électorales restrictives, et des dizaines d'autres sont en cours d'examen, selon le groupe de réflexion Brennan Center for Justice. Ce processus s'est accéléré dans les Etats républicains sur fond d'accusations, jamais démontrées, de fraudes électorales massives martelées par Donald Trump, depuis la présidentielle de novembre 2020.

Une cinquantaine d'élus démocrates du Texas avaient fui cet Etat mi-juillet, pour empêcher sa Chambre des représentants d'atteindre le nombre d'élus minimum pour soumettre la loi au vote (ce système s'appelle un quorum).

Les démocrates appellent à ne pas «abandonner»

Mais le gouverneur a convoqué deux sessions spéciales d'affilée, et les démocrates sont petit à petit revenus, permettant finalement d'atteindre un quorum le 19 août. La loi a ainsi été débattue et adoptée mardi.

«Ce n'est pas le moment d'abandonner. C'est le moment d'adopter un droit de vote fédéral», a réagi, mardi, l'ancien candidat aux primaires démocrates pour la présidentielle, Beto O'Rourke, en référence à un texte adopté par la Chambre des représentants des Etats-Unis, mais qui risque d'être bloqué par les républicains au Sénat. (ats/jch)

Pour un peu plus de légèreté: Le premier café à chats de Suisse a ouvert à Zurich 😍

1 / 9
Le premier café à chats de Suisse a ouvert à Zurich 😍
source: sda / ennio leanza
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles Actu

La Suisse n'éduque pas correctement les enfants issus de l'asile

Link zum Artikel

La 5G vient à peine d'arriver et la 6G est déjà en route

Link zum Artikel

«Les catastrophes de cet été sont clairement liées au réchauffement»

Link zum Artikel

Oubliez Spotify, TikTok lance sa propre plateforme de musiques virales

Link zum Artikel

Au Brésil, des milliers d'indigènes manifestent pour leurs terres

6000 membres de 170 tribus se sont rendus au siège de la plus haute juridiction brésilienne, espérant faire pression sur les juges en charge de leurs terres.

Des milliers d'indigènes en tenue traditionnelle ont manifesté mercredi à Brasilia, où la cour suprême doit rendre un jugement crucial sur leurs terres ancestrales. Il s'agit de la plus importante manifestation d'indigènes jamais organisée au Brésil, selon l'association qui coordonne la mobilisation.

Quelque 6000 membres de 170 tribus, beaucoup portant des coiffes en plumes et brandissant des arcs et des flèches, sont partis vers le siège de la plus haute juridiction brésilienne, espérant …

Lire l’article
Link zum Artikel