ciel couvert
DE | FR
International
Facebook

500 millions de données sur le Net, Facebook accusé de «négligence»

500 millions de données sur le Net, Facebook accusé de «négligence absolue»

Image
Des données de 500 millions d'utilisateurs Facebook volées en 2019 ont été publiées sur le Net. Du piratage et des arnaques sont à craindre.
04.04.2021, 08:3204.04.2021, 17:53
Plus de «International»

«Les archives concernant 533 millions de comptes Facebook viennent d'être divulguées gratuitement», a tweeté samedi matin Alon Gal, directeur technique de l'agence anti-cybercriminalité Hudson Rock, fustigeant l'«absolue négligence» de Facebook.

Ces données comprennent notamment numéro de téléphone, nom complet, date de naissance et, pour certains comptes, adresse e-mail, selon Business Insider. Des personnes mal intentionnées «vont certainement utiliser ces informations pour des arnaques, du piratage et du marketing», a relevé l'expert en cybercriminalité.

«Il s'agit de données anciennes» dont la fuite avait déjà été rapportée dans les médias en 2019. Nous avons trouvé et réparé ce problème en août 2019»
Un porte-parole de Facebook

Désormais, ces données sont en ligne. Le site Business Insider affirme avoir pu vérifier que certains numéros de téléphone fuités appartenaient toujours aux propriétaires des comptes Facebook concernés. Près de 20 millions de comptes français et 32 millions de comptes américains pourraient être concernés.

Ce n'est pas la première fois que des données de millions d'utilisateurs du premier réseau social - qui compte près de 2.8 milliards d'utilisateurs mensuels - se trouvent mises en ligne. (ats/afp)

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Des composants suisses trouvés dans les missiles nord-coréens de Poutine
La Russie bombarde l'Ukraine avec des missiles provenant de Corée du Nord. Des composants provenant de Suisse ont été trouvés dans ces armes. Le Secrétariat d'Etat à l'économie lance donc une enquête - et fait appel à d'autres autorités.

En septembre dernier, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a rendu visite au président russe Vladimir Poutine. La Corée du Nord a ensuite livré des missiles à la Russie. Poutine les utilise contre l'Ukraine. D'après divers médias, la Russie a tiré au moins 20 missiles nord-coréens depuis décembre.

L’article