bien ensoleillé15°
DE | FR
International
Facebook

40 Etats américains portent plainte contre Meta

Le géant américain est à nouveau dans le collimateur de la justice
Le géant américain est à nouveau dans le collimateur de la justice.Keystone

40 Etats américains portent plainte contre Meta, accusé de nuire aux enfants

Les Etats à l'origine de cette action en justice accusent le géant des réseaux sociaux de nuire à la santé des enfants, notamment via ses applications Facebook et Instagram.
25.10.2023, 06:3125.10.2023, 19:37
Plus de «International»

Meta est à nouveau dans le collimateur de la justice: plus de quarante Etats américains ont lancé des poursuites mardi contre le géant des réseaux sociaux. Ils accusent ses applications Facebook et Instagram de nuire à la «santé mentale et physique de la jeunesse».

«Meta a exploité des technologies puissantes et sans précédent pour attirer et finalement piéger les jeunes et les adolescents afin de faire des profits»
les procureurs généraux dans la plainte déposée auprès d'un tribunal californien.

Les Etats, démocrates et républicains, affirment que le groupe californien a «dissimulé la façon dont ces plateformes exploitent et manipulent les consommateurs les plus vulnérables», et «négligé les dommages considérables» causés à la «santé mentale et physique des jeunes de notre pays». Cette action en justice représente l'aboutissement d'enquêtes menées depuis deux ans sur les méthodes des deux plateformes, considérées comme «addictives» par les autorités.

«Expériences sûres et positives»

Contacté par l'AFP, Meta s'est dit «déçu que les procureurs généraux aient choisi cette voie au lieu de travailler de manière productive avec les entreprises du secteur pour créer des normes claires et adaptées à l'âge pour les nombreuses applications utilisées par les adolescents».

«Nous partageons l'engagement des procureurs généraux à fournir aux adolescents des expériences en ligne sûres et positives, et nous avons déjà introduit plus de 30 outils pour soutenir les adolescents et leurs familles.»
Un porte-parole de Meta

Les Etats s'étaient mobilisés à l'automne 2021 après qu'une ex-employée de Facebook ait lancé l'alerte sur les pratiques de son ancienne entreprise. L'ingénieure Frances Haugen avait fait fuiter plus de 20 000 pages de documents internes, en martelant devant différents parlements que le géant des réseaux sociaux faisait passer les profits avant la sécurité de ses utilisateurs.

L'ancienne employée de Facebook Frances Haugen avait fait fuiter plus de 20 000 pages de documents internes.
L'ancienne employée de Facebook Frances Haugen avait fait fuiter plus de 20 000 pages de documents internes.Image: AP

Depuis, Meta a tenté de rassurer les autorités avec l'ajout d'outils pour aider les parents à suivre les activités de leurs enfants ou pour inciter les adolescents à faire une pause, notamment.

Mais le groupe a aussi cherché à ne pas se faire dépasser par TikTok, ultra populaire chez les plus jeunes. Instagram a copié le format vidéo de sa rivale avec les «Reels», des clips dynamiques qui accrochent l'attention et que les utilisateurs font facilement défiler. Selon la plainte de mardi, les fonctionnalités de Facebook et Instagram ont été conçues pour «manipuler les jeunes utilisateurs, afin de les inciter à utiliser les plateformes de manière compulsive et prolongée».

Les procureurs accusent en outre Meta de mentir au public (en assurant que ses produits sont sûrs et adaptés pour les adolescents) et d'enfreindre la loi sur la confidentialité des données personnelles des enfants. Jusqu'à 95% des jeunes américains de 13 à 17 ans disent utiliser un réseau social, dont un tiers s'en servent «quasiment constamment», selon le Pew Research Center. (ats)

C'est quoi le métaverse?
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
C'est un miracle
L'accident de cet hélicoptère aurait pu être bien plus dramatique. Miraculeusement et avec l'aide de 70 sauveteurs, il n'y a pas eu de victime grave.

Le 27 février, un impressionnant accident d'hélicoptère a eu lieu à Medellín, en Colombie. Et le plus surprenant est que tous les occupants ont miraculeusement survécu. Des images vidéo stupéfiantes, tant de l'intérieur que de l'extérieur de l'hélicoptère, offrent un aperçu spectaculaire de cet événement terrifiant.

L’article