DE | FR

Métavers: Les créateurs de contenu céderont 50% à Meta et c'est ainsi

Une photo distribuée par Meta montre un extrait du discours principal en format métavers sur la nouvelle marque de l'entreprise annoncée par Mark Zuckerberg, PDG de Facebook.
Une photo distribuée par Meta montre un extrait du discours principal en format métavers sur la nouvelle marque de l'entreprise annoncée par Mark Zuckerberg, PDG de Facebook.Image: sda
Evidemment, l'information a immédiatement suscité des réactions outrées sur les réseaux sociaux.
14.04.2022, 05:3214.04.2022, 06:28

Meta (Facebook, Instagram) va prélever environ 47% du prix de vente des objets virtuels vendus par les créateurs de contenu sur sa plateforme de réalité virtuelle Horizon Worlds.

Le géant des réseaux sociaux a annoncé lundi sa décision de permettre à des créateurs de vendre des vêtements et autres accessoires virtuels aux utilisateurs de sa principale plateforme dans le métavers, cet ensemble d'univers parallèles souvent considérés comme l'avenir d'internet.

Mercredi, la société basée à Menlo Park, en Californie, a précisé les modalités financières: le magasin des casques de réalité virtuelle Oculus, qui appartient à Meta, et la plateforme prélèveront chacun une commission:

«Si un créateur vend un objet pour 1 dollar, la commission du Meta Quest Store sera de 0.30 dollar, et celle de la plateforme Horizon sera de 0.17 dollar, ce qui laisse 0.53 dollar au créateur avant d'éventuelles taxes»
Un porte-parole du groupe californien

Abus de monopole dénoncé

Sur Twitter, de nombreux observateurs ont critiqué ce partage des revenus:

«Super endroit pour monter une entreprise»
Le tweet ironique de Neeraj Agrawal qui travaille avec Coin Center, un think tank sur les cryptomonnaies
«(Un acteur) irresponsable construit une autre plateforme et abuse de son monopole pour en tirer des profits»
Accountable Tech, une ONG qui prône une meilleure régulation des réseaux sociaux

Le taux des commissions est particulièrement mal vu à la lumière de la bataille entre Meta et Apple. Facebook a fait front avec d'autres entreprises qui reprochent au fabricant de l'iPhone de prélever une commission trop élevée sur l'App Store, le magasin d'applications incontournable pour les utilisateurs des smartphones et tablettes de la marque.

Apple récupère 30% des ventes d'applications ou de biens et services numériques sur ces applis, sauf dans certains cas, les exceptions et exemptions étant nombreuses.

«Créer des opportunités»

«Dans nos efforts de construction du métavers, nous faisons attention à créer des opportunités pour que les créateurs gagnent de l'argent avec leur travail», déclarait Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook et patron de Meta, en novembre dernier, sur son profil:

«Les 30% de commission prélevées par Apple sur les transactions rendent les choses plus difficiles (pour les créateurs), donc nous avons modifié nos produits d'abonnement pour que les créateurs gagnent plus».

Depuis l'été dernier, Meta s'est donné comme mission de contribuer largement à l'émergence du métavers, et cherche à attirer des créateurs de contenus susceptibles d'attirer à leur tour de nouveaux utilisateurs. (ats/jch)

Petit rappel: C'est quoi le métaverse?

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Une gardienne de prison offre la liberté à son détenu préféré

Link zum Artikel

Moscou va montrer toute la force de l'armée russe pour célébrer le 9 Mai

Link zum Artikel

Le chanteur Bono du groupe U2 a chanté sur le quai d'un métro à Kiev

Link zum Artikel

Le G7 hausse le ton et s'engage à ne plus acheter de pétrole russe

Link zum Artikel

Un acteur de Sex Education devient le nouveau Docteur Who

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le nouvel album très intimiste d'Harry Styles est sorti!
Ses fans sont aux anges! Harry Styles revient avec un nouvel album, influencé par le Covid. Mais pas que... C'est le «disque le plus personnel» que sort le chanteur britannique.

Le phénomène de la pop musique anglaise Harry Styles a sorti vendredi son troisième album, le plus intimiste. «Harry's House», aux accents suaves et tendres, est un doux mélange de musique électronique et acoustique enrobant des textes très personnels.

L’article