DE | FR

Pourquoi Margaret Thatcher est à l'origine du Star Wars Day

Le quatrième jour du mois de mai n'est pas une date ordinaire pour les passionnés de Star Wars et... les spécialistes en politique britannique. Explications.
03.05.2022, 13:1503.05.2022, 18:06

Tous les 4 mai, les amoureux de Star Wars célèbrent leur passion pour la saga de science-fiction signé George Lucas. Cette date, que les Anglophones prononcent «May, the fourth» a été désignée de telle sorte à créer un jeu de mots avec une réplique du film devenue culte: «May the force be with you» – en français: «Que la force soit avec toi». Sauf que les Jedi, qui énoncent cette expression pour se donner du courage avant tout combat, ne sont pas les premiers à l'avoir utilisée.

Si le «Star Wars Day» a lieu tous les 4 mai, les fanatiques devraient plutôt remercier une femme qui a marqué l'Histoire.

Genèse politique

Selon le Time, l'expression désormais populaire remonterait au 4 mai 1979, quelques heures après l'élection de la première femme première ministre du monde occidental: Margaret Thatcher.

Margaret Thatcher, Première ministre britannique, prenant la parole le 1er juillet 1991 à Londres.
Margaret Thatcher, Première ministre britannique, prenant la parole le 1er juillet 1991 à Londres.Image: shutterstock

Pour célébrer sa victoire, son parti politique (les conservateurs) avait placé des félicitations d'une demi-page dans le journal britannique London Evening News avec le jeu de mots: «May the Force Be With You, Maggie. Congratulations!»

Le jeu de mots «May the Fourth Be With You» a été utilisé pour la première fois par le parti politique de Margaret Thatcher en 1979.
Le jeu de mots «May the Fourth Be With You» a été utilisé pour la première fois par le parti politique de Margaret Thatcher en 1979.Image: london evening news

Depuis, comme l'indique The Verge, la phrase est réapparue dans la politique britannique à deux reprises:

  • Le 4 mai 1994 par Harry Cohen, membre du parti travailliste, au cours d'une discussion à la Chambre des communes sur la défense nationale.
  • Le 5 mai 2012 par Boris Johnson après avoir été réélu maire de Londres.

«Star Wars Day» du 25 mai

Dès 2007, pour éviter toute affiliation politique à la saga de science-fiction, le conseil municipal de Los Angeles a présenté la date du 25 mai en tant que véritable «Star Wars Day», en hommage à la date de sortie du premier film lancé en 1977.

Un échec cuisant face à la persévérance des fans qui se sont même vus soutenus par Lucasfilm quelques années plus tard. En 2013, la société de production derrière Star Wars a, en effet, ajouté le «May the Fourth Be With You» à son calendrier officiel de célébrations intergalactiques. (mndl)

Vous aimez New York? Voici 3 fun facts qui vous auront échappés

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Ce soldat japonais a vécu 30 ans dans la jungle et ça a inspiré un film
Hirō Onoda fait partie de ces soldats japonais oubliés de la Seconde Guerre mondiale. Pendant près de 30 ans, il est resté caché sur une île jusqu'à ce que quelqu'un le retrouve. Voici son histoire.

En décembre 1944, au cours des derniers mois de la Seconde Guerre mondiale, un lieutenant de l'armée japonaise nommé Hirō Onoda a été transféré sur la petite île de Lubang située dans l'archipel des Philippines afin de combattre les Américains. Sa mission: se rendre derrière les lignes ennemies avec un petit groupe de soldats et y récolter des informations.

L’article