DE | FR
Dieudonné condamné trois fois... en un jour!

Le polémiste Dieudonné M'Bala M'Bala a été condamné dans trois affaires distinctes en France. Image: KEYSTONE

Dieudonné condamné trois fois en... un jour

Le polémiste Dieudonné M'Bala M'Bala a été condamné dans trois affaires distinctes en France.



Quatre mois de prison et deux amendes de 10 000 et 5000 euros. Vendredi, le polémiste Dieudonné M'Bala M'Bala, 55 ans, a été condamné en France dans trois affaires distinctes. On résume ça 👇.

Le premier dossier

Dieudonné était jugé en son absence à Paris pour «injure publique envers un fonctionnaire», en l'occurrence Frédéric Potier, ancien délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT, dans une vidéo diffusée en septembre 2020. Le tribunal l'a condamné à 10 000 euros d'amende.

Condamné la semaine dernière

Dieudonné M'Bala M'Bala a déjà été condamné en appel la semaine dernière à trois ans d'emprisonnement, dont deux ferme, et 200 000 euros d'amende, pour avoir notamment détourné plus d'un million d'euros de recettes non comptabilisées de ses spectacles.

Le deuxième dossier

Dieudonné était aussi mis en cause, toujours à Paris, dans un autre dossier pour «injure publique à caractère antisémite» et «contestation de crime contre l'humanité» dans deux autres vidéos datant du mois de mai 2020. Il a été condamné à quatre mois d'emprisonnement.

Dieudonné soutient qu'il n'est pas l'auteur des vidéos incriminées. Il s'agit de «deepfake», une technique de trucage numérique très sophistiquée, avait expliqué le polémiste lors de son procès en mai. Mais il n'a pas convaincu le tribunal:

«Le personnage apparaissant à l'écran, identifié par les enquêteurs comme Dieudonné M'Bala M'Bala, a le même nom, la même apparence, la même voix et les mêmes références lexicales que le prévenu»

Le tribunal

L'avocat du polémiste, Me David De Stefano, a indiqué à l'AFP que son client allait faire appel des deux décisions rendues à Paris.

Le troisième dossier

Enfin, à Nice, Dieudonné a été condamné à 5000 euros d'amende pour injure publique envers le maire de la ville, Christian Estrosi, pour des propos tenus dans une vidéo datant de mars 2019, a annoncé à l'AFP l'avocat de Christian Estrosi, Philippe Blanchetier. Le polémiste devra aussi verser 3000 euros de dommages-interêts à l'élu et rembourser ses frais de justice à hauteur de 2000 euros. (ats)

Cela n'a rien à voir, mais Ueli Maurer est un mème

1 / 13
Ueli Maurer est un mème
source: watson
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles «Actu»

Aux Pays-Bas, le journaliste blessé par balles est décédé

Link zum Artikel

En Norvège, ne pas signaler ses retouches sur Insta peut coûter cher

Link zum Artikel

Droits LGBT: l'UE menace la Pologne et la Hongrie

Link zum Artikel

La pluie, c'est nul mais ça inspire de belles chansons! En voici 9

Link zum Artikel

La France va répertorier les auteurs de violences conjugales

La ministre française chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, Elisabeth Moreno, annonce une série de mesures pour lutter contre les nombreux cas de féminicides qui gangrènent l'Hexagone.

Nonante femmes ont été tuées par leurs conjoints en France en 2020. Et elles étaient 146 en 2019, selon les chiffres officiels du gouvernement. Celui-ci a décidé d'agir en annonçant des mesures concrètes pour tenter de prévenir et réduire le nombre encore trop élevé de ces crimes.

Le 4 mai dernier, un homme de 44 ans, déjà emprisonné pour violences conjugales en 2020, avait poursuivi sa femme, mère de trois enfants, dans la rue à Mérignac (Gironde). Il lui avait tiré plusieurs coups de feu …

Lire l’article
Link zum Artikel