DE | FR

Ikea France condamnée à une amende d'un million d'euros pour espionnage

Image: sda
La filiale française d'Ikea et un de ses anciens PDG ont été condamnés à un million d'euros d'amende et à de la prison avec sursis. Ils sont accusés d'avoir espionné des centaines de salariés pendant plusieurs années.
15.06.2021, 16:0915.06.2021, 19:58

Révélé par la presse hexagonale en 2012, le verdict vient de tomber dans l'affaire de surveillance à grande échelle d'employés et de clients par la filiale française du groupe Ikea. L'entreprise va devoir payer un million d'euros d'amende et son PDG de l'époque est condamné à de la prison avec sursis.

Ses dirigeants étaient accusés de s'être illégalement renseignés sur leurs antécédents judiciaires, leur train de vie ou leur patrimoine. La procureure avait requis deux millions d'euros d'amende contre l'enseigne, ainsi que l'emprisonnement ferme de l'ancien dirigeant de l'entreprise, Jean-Louis Baillot.

Un délibéré au message fort

Le tribunal correctionnel de Versailles a déclaré le géant de l'ameublement coupable de «recel de données à caractère personnel par un moyen frauduleux». Pour la procureure, le délibéré devait envoyer un «message fort» à toutes les sociétés commerciales, en mettant à l'honneur «la protection de nos vies privées» face à la «surveillance de masse». Face au verdict, la réaction du propriétaire d'Ikea ne s'est pas fait attendre:

«Nous allons maintenant examiner en détail la décision du tribunal et déterminer si et où des mesures supplémentaires sont nécessaires»
propriétaire d'Ikea

Ingka Group, qui regroupe environ 90% des magasins sous franchise dans le monde, a assuré prendre «très au sérieux la protection des données des salariés et des clients». (ats)

26 chiens qui prennent beaucoup trop de place🐶

1 / 20
26 chiens qui prennent beaucoup trop de place 🐶
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Ouragan Ian: l'évacuation tardive en Floride fait polémique
Le bilan humain s'alourdit en Floride après le passage de l'ouragan Ian. Dans le comté de Lee, l'arrivée tardive de l'ordre d'évacuation fait polémique.

La Floride continuait samedi de constater le lourd bilan, s'élevant déjà à plusieurs dizaines de morts, du passage de l'ouragan Ian. L'ouragan devrait se dissiper au cours de la nuit prochaine après avoir provoqué des inondations en Caroline du Sud.

L’article