DE | FR
La situation est de plus en plus tendue dans la majorité des Antilles et plus particulièrement en Guadeloupe où une bonne partie de la population refuse de se faire immuniser.
La situation est de plus en plus tendue dans la majorité des Antilles et plus particulièrement en Guadeloupe où une bonne partie de la population refuse de se faire immuniser.Image: AP

La Guadeloupe est sous couvre-feu (et ce n'est pas lié à une flambée des cas)

Depuis plusieurs jours, l'archipel français est en proie à une escalade de violence de la part des opposants aux mesures Covid. Pour tenter d'apaiser les tensions, un couvre-feu a été instauré dès vendredi et devrait durer, au moins, jusqu'à mardi.
22.11.2021, 21:3523.11.2021, 07:39

La grogne guadeloupéenne fait rage depuis vendredi 19 novembre. Les mouvements sociaux et les nombreux actes de vandalisme ont conduit l'Etat à imposer dans l'archipel français un couvre-feu du 19 au 23 novembre au moins, entre 18 et cinq heures.

Les tensions trouvent pour point de départ une mobilisation contre le pass sanitaire et l’obligation vaccinale des soignants contre le Covid-19 annoncée une semaine plus tôt.

L'obligation vaccinale qui fait «déborder le vase»

Alors que la révolte anti-pass et antivax était menée dimanche 14 novembre par un collectif d’organisations syndicales et citoyennes, celle-ci a très rapidement été octroyée par de violents émeutiers, apprend-t-on dans Le Parisien. Dès lors, sur les routes, des barrages ont été construits, l'accès aux hôpitaux a été bloqué et des magasins ont été pillés, rapporte le média.

«Il y a beaucoup de jeunes en colère par rapport à la situation de la Guadeloupe. L’obligation vaccinale, c’est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase»
Maïté M’Toumo, secrétaire générale de l’Union générale des travailleurs de Guadeloupe20 minutes

La nuit de jeudi à vendredi ayant été marquée par d'extrêmes violences, les écoles ont dû fermer. Pour essayer de maîtriser les incendies intentionnels, la vente d’essence en jerrican a par ailleurs été interdite.

Macron appelle au calme

Le président Emmanuel Macron a lancé lundi un appel au calme face à cette «crise très explosive». Il a demandé de «ne rien céder au mensonge et à la manipulation par certains de cette situation».

«On ne peut pas utiliser la santé des Françaises et des Français pour mener des combats politiques» et «il faut que l'ordre public soit maintenu», a-t-il souligné, insistant sur «une adhésion croissante à la vaccination sur l'île, malgré l'opposition d'une toute petite minorité.»

Attraper le Covid en étant vacciné? C'est normal et ça s'explique

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

C'est officiel, Eric Zemmour annonce sa candidature ce mardi

Link zum Artikel

La ville la plus chère au monde... n'est pas celle que vous croyez

Link zum Artikel

Affaire Baldwin: elle avoue «ne pas vraiment avoir vérifié l'arme»

Link zum Artikel

Les héritiers Gucci se plaignent alors que le film est déjà sorti

Link zum Artikel
Duel Ciotti – Pécresse pour la candidature des Républicains
Ils se sont qualifiés pour le second tour au congrès de la droite française. Le nom du candidat à la présidentielle 2022 sera annoncé samedi.

Eric Ciotti, tenant d'une aile droitière, et Valérie Pécresse, sur une ligne de fermeté, se sont qualifiés pour le second tour du congrès Les Républicains (LR) chargé d'investir le candidat de la droite à la présidentielle française 2022.

L’article