DE | FR

L'ex-élu écologiste Jean-Vincent placé en garde à vue pour harcèlement

Soupçonné de harcèlement sexuel et d’agression sexuelle, l'ex-élu écologiste a été placé en garde à vue lundi 28 mars, à la suite de l'ouverture d'une enquête par le Parquet de Paris.
29.03.2022, 10:4529.03.2022, 12:16
Une ex-collaboratrice a déposé plainte en novembre 2021, accusant Jean-Vincent Placé de harcèlement sexuel.
Une ex-collaboratrice a déposé plainte en novembre 2021, accusant Jean-Vincent Placé de harcèlement sexuel.Image: Twitter

L'ancien secrétaire d’État écologiste français, Jean-Vincent Placé, a été placé en garde à vue lundi 28 mars, rapporte Le Parisien. Il est soupçonné de harcèlement sexuel et d'agression sexuelle, a appris l’AFP de sources judiciaire et proche de l’enquête.

Toujours selon le média français, une ex-collaboratrice a déposé plainte en novembre 2021, accusant Jean-Vincent Placé de harcèlement sexuel entre 2012 et 2016. C'est à la suite de cela que l'homme a été placé en garde à vue à la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP) et qu'une enquête a été ouverte par le Parquet de Paris.

Contacté à l’ouverture de cette enquête, Jean-Vincent Placé n'avait pas souhaité «faire un quelconque commentaire. Je répondrai, bien entendu, à toutes les questions qui viendraient à m’être posées par les enquêteurs», avait-il ajouté.

Quels sont les faits?

  • En août 2015 à Lille, Jean-Vincent Placé est accusé d'avoir «touché les fesses» de son ancienne collaboratrice, en marge du rassemblement estival d’Europe Ecologie les Verts (EELV).
  • En mai 2016, à Séoul, une seconde agression s'y serait déroulée. Lors d’un déplacement officiel, l'ex-élu écologiste aurait «touché délibérément la poitrine» de cette même femme.

Ce n'est pas la première fois que de tels faits lui sont reprochés. En 2018, il avait été condamné à trois mois de prison avec sursis et 1000 euros d’amende pour violences et outrages. L'an dernier, Jean-Vincent Placé a été condamné à une amende pour harcèlement sexuel sur une gendarme qui se chargeait de sa sécurité. (sia)

« Macron assassin »: Emanuel Macron répond à Eric Zemmour:

Plus d'articles sur des faits de harcèlement ou de viol

Accusé de 7 viols, le footballeur Benjamin Mendy comparaît ce mercredi

Link zum Artikel

#MeToo: un éditeur de jeux vidéos licencie 40 employés d'un seul coup

Link zum Artikel

Une enquête contre Pierre Ménès pour agression sexuelle a été ouverte

Link zum Artikel

Harcèlement à la RTS: deux salariés réintégrés après avoir été suspendus

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Les ovnis existent-ils? Le gouvernement américain mène l'enquête
Mais oui, c'est sérieux! Les petits bonhommes verts ont bien fait l'objet d'une séance du Congrès américain cette semaine. Alors, doit-on s'attendre à voir des soucoupes volantes planer quelque part au-dessus de nos têtes?

Il n'y a que les Américains pour poser de tels sujets sur la table de leur Parlement: les objets volants non identifiés, plus familièrement abrégés «ovnis».

L’article