DE | FR

Jean-Michel Blanquer a annoncé le protocole sanitaire... depuis Ibiza

Image: sda
C'est une polémique de plus pour le ministre de l'Education, sous le feu des critiques depuis l'introduction du nouveau protocole sanitaire dans les écoles. L’opposition réclame déjà sa démission.
18.01.2022, 07:4618.01.2022, 07:59

Jean-Michel Blanquer se trouvait en vacances à Ibiza lorsqu'il a dévoilé le nouveau et controversé protocole sanitaire pour les écoles, à la veille de la rentrée de janvier. Révélée par Mediapart, l'information a été confirmée lundi soir par le ministère, qui indique que le ministre de l'Education a «travaillé à distance».

Il s'agit d'une polémique de plus dans un dossier qui avait déjà suscité beaucoup de critiques. Le protocole sanitaire avait été dévoilé à seulement quelques heures de la rentrée, dans une interview accordée au Parisien qui, en plus, n’était accessible qu’aux abonnés.

Le personnel scolaire avait fustigé le caractère tardif de cette annonce, qui ne lui avait pas permis de se préparer de manière adéquate, rapporte le Monde. La lourdeur du dispositif et la multiplication des changements dans la procédure ont conduit à un vaste mouvement de grève dans les écoles.

«Coup médiatique les pieds dans le sable»

La nouvelle a fait l'effet d'une bombe et a fait bondir l'opposition, qui réclame sa tête. Les appels à la démission se sont multipliés sur les réseaux sociaux. Petite sélection:

«Toi le ou la prof, tu es revenu un jour plus tôt pour préparer la rentrée? Eh bien sache-le ton ministre s’en fiche»
Sandrine Rousseau, élue écologiste
«Alors que toute la France redoute Omicron, (...) Blanquer se prélasse à Ibiza et présente un machin inepte au dernier moment. Insupportable irresponsable. Qu'il dégage et qu'il y retourne!»
Bastien Lachaud, député La France insoumise
«Au lieu de préparer (...) une rentrée sous Covid, le ministre organisait un coup médiatique les pieds dans le sable. Ce niveau de mépris et d’irresponsabilité n’est pas acceptable»
Yannick Jadot, candidat écologiste à la présidentielle
«Le retard dans la communication du protocole était officiellement lié à la nécessité de coller à la réalité de la rentrée. Quand l’improvisation naît d’un mensonge, la confiance n’est plus possible»
Olivier Faure, premier secrétaire du Parti socialiste

«La symbolique n’est pas heureuse»

Du côté du cabinet de Jean-Michel Blanquer, on assure que le séjour du ministre «ne l’a pas empêché de travailler, d’être à la manœuvre», écrit le Monde. «S’il avait été à Paris, il n’aurait rien fait de différent».

Pourtant, une partie de l’entourage du ministre lui avait déconseillé de partir à Ibiza dans le contexte d’explosion de la vague Omicron, poursuit le quotidien français: «La symbolique n’est pas heureuse. En termes de com’, maintenant, on rame». (asi)

Ce pingouin a un ange gardien

Plus d'articles sur la France

En France, le foie gras est banni de certains apéros et ça fait scandale

Link zum Artikel

Panique dans la gauche française, à poil avant la bataille

Link zum Artikel

Orelsan ou Johnny, choisis ton camp, camarade

Link zum Artikel

Pourquoi Valérie Pécresse la «bourgeoise» peut gagner la présidentielle

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Elon Musk a sa version chinoise, voici «Elong Musk»
Yilong Ma est un tiktokeur chinois devenu célèbre pour sa ressemblance avec Elon Musk. Le milliardaire se dit prêt à rencontrer son sosie si celui-ci n'est pas un deepfake.

Yilong Ma a un compte TikTok, sous le nom d'utilisateur «Elong Musk», qui compte plus de 230 000 abonnés. Ce qui le rend populaire? Sa ressemblance troublante avec le milliardaire Elon Musk.

L’article