DE | FR

Sale temps pour les journalistes en Bretagne

epa04555725 A participant holds a pen with the message 'Liberte' ('freedom') during a solidarity march for victims in Paris, in Munich, Germany, 11 January 2015. According to police statements, about 3000 people gathered to commemorate the victims of an attack on the French satirical magazine 'Charlie Hebdo'. Three days of terror that ended on 10 January saw 17 people killed in attacks that began with gunmen invading French satirical magazine Charlie Hebdo and continued with the shooting of a policewoman and the siege of a Jewish supermarket. EPA/NICOLAS ARMER

La liberté d'expression est dans l'article 11 de la Déclaration française des droits de l'homme et du citoyen de 1789. Image: EPA DPA

Reporters sans frontières (RSF) et Morgan Large ont adressé une plainte au procureur de la République de Saint-Brieuc (Bretagne) pour qu’une enquête soit ouverte après sa mise en danger.



Difficile de faire du journalisme d’investigation en terre armoricaine. Reporters sans frontières a annoncé mardi avoir déposé une plainte et envoyé une demande de protection policière pour Morgan Large. La voiture de la journaliste, spécialisée dans l’agro-industrie bretonne, a été endommagée fin mars. Une intimidation qui s'ajoute à une longue liste...

La journaliste de Radio Kreiz Breizh (RKB), une radio associative bilingue français-breton installée à Rostrenen (Côtes-d’Armor), s’était aperçue le 31 mars que l’une des roues arrière de sa voiture avait été déboulonnée.

Une demande exceptionnelle

Pour RSF, il est assez exceptionnel de demander une protection policière pour des journalistes en France, souligne une porte-parole de RSF dans Ouest-France. RSF demande en outre qu’un autre service que la gendarmerie locale soit saisi du dossier, en raison du «climat social tendu à Rostrenen et ses environs».

Défendre la liberté d’informer

Entre 500 et 1000 personnes ont manifesté la semaine dernière à Rostrenen pour défendre la liberté d’informer et en soutien à Morgan Large.

« Une entrave concertée à la liberté d’expression ».

Extrait de la plainte contre X déposée par RSF et Morgan Large

Par ailleurs, RSF et Morgan Large ont adressé une plainte par lettre recommandée au procureur de la République de Saint-Brieuc pour qu’une enquête soit ouverte. La plainte contre X, dont l’AFP a obtenu copie, dénonce des faits de «destruction et dégradation d’un bien appartenant à autrui afin de créer un danger pour les personnes ».

Intoxication du chien, coups de fil nocture ...

La plainte détaille les pressions et intimidations dont la journaliste et sa radio ont fait l’objet ces derniers mois.Notamment l’intoxication de son chien, les coups de téléphone la nuit à son domicile, l’ouverture de l’enclos de ses animaux et la dégradation des portes des locaux de RKB. (ga/afp)

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Et si vous nous racontiez votre première année Covid?

Link zum Artikel

Quel skieur es-tu ?

Link zum Artikel

Les gouvernements vont-ils devoir payer pour leur insouciance climatique?

Link zum Artikel

«Les notes vocales, c'est un truc d'égoïste»

Link zum Artikel

Sortir de nos canapés a fait du mal à Netflix

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Enlèvement de la petite Mia, mandat d'arrêt émis contre le ravisseur

Un mandat d'arrêt international a été lancé à l'encontre d'un des responsables présumés de l'enlèvement de Mia la semaine dernière dans l'Est de la France. Elle avait été retrouvée dimanche, en Suisse.

Rebondissements dans l'affaire de l'enlèvement de la petite Mia, la semaine dernière dans l'Est de la France. Un mandat d'arrêt international a été lancé, visant un homme soupçonné d'en être le principal responsable.

La fillette de huit ans avait été retrouvée saine et sauve dimanche à Sainte-Croix (VD) en Suisse. Le mandat, délivré par un juge d'instruction de Nancy, vise un homme soupçonné d'animer la «mouvance» anti-système dont se revendiquent les ravisseurs. Cet homme «aurait …

Lire l’article
Link zum Artikel