DE | FR
Bild

image twitter

Une rave party illégale tourne à l'émeute en Bretagne et la fête continue

Une manifestation non autorisée a viré à près de six heures d'affrontement entre teufeurs et forces de l'ordre, faisant de nombreux blessés des deux côtés.



La gendarmerie est intervenue pour empêcher une rave party près de Redon (Ille-et-Vilaine), dans la nuit de vendredi à samedi, a annoncé la préfecture, évoquant «plusieurs blessés de part et d'autre». Les affrontements ont eu lieu pendant plus de sept heures, selon LCI, qui rapporte qu'il y a cinq blessés parmi les 500 gendarmes mobilisés. Du côté des 1000 à 1500 fêtards, un jeune homme a eu la main arrachée, rapporte France bleu.

Bild

Cinq hommes ont été placés en garde à vue, samedi, dans le cadre d'une enquête sur les affrontements survenus lors de ce teknival.

Plusieurs médias français expliquent qu'un rassemblement était organisé en hommage à un jeune homme mort à Nantes il y a deux ans, à l'occasion de la fête de la musique. Ce dernier était tombé a l'eau lors d'une intervention policière et s'était noyé.

Selon la préfecture, les fêtards ont tenté d'installer la rave party sur l'hippodrome de Redon. Côté police, la gendarmerie nationale a confirmé dans un tweet qu'une opération était «en cours»:

Selon les autorités, interrogées par l'AFP, «les forces de l'ordre font face à des individus très violents et essuient des jets de cocktail molotov, boules de pétanque, morceaux de parpaings».

Vendredi, la préfecture d'Ille-et-Vilaine avait pris un arrêté d'interdiction craignant qu'un «rassemblement festif à caractère musical de type teknival ou rave-party» puisse regrouper «plusieurs centaines de participants dans le département».

Sur Twitter, l'événement et ses conséquences ont été très relayés, et les commentaires fleurissent:

Et maintenant? Ben la fête continue...

«Depuis hier soir, il n'y a pas de musique», mais «les individus qui participent à cette rave illégale sont toujours présents sur site», a précisé à l'AFP la préfecture samedi matin.

(jah avec ats)

Plus d'articles «Actu»

Aux Pays-Bas, le journaliste blessé par balles est décédé

Link zum Artikel

En Norvège, ne pas signaler ses retouches sur Insta peut coûter cher

Link zum Artikel

Droits LGBT: l'UE menace la Pologne et la Hongrie

Link zum Artikel

La pluie, c'est nul mais ça inspire de belles chansons! En voici 9

Link zum Artikel

Depuis quatre nuits, des jeunes bravent le couvre-feu pour faire la fête

Des soirées illégales ont lieu depuis vendredi soir à Paris, où sont toujours en vigueur le couvre-feu à 23 heures et l'interdiction des rassemblements de plus de dix personnes. Le match France-Allemagne, prévu ce soir, ne va probablement pas arranger les choses.

Cela a commencé vendredi soir, lorsque des centaines de jeunes se sont rassemblés sur l'esplanade des Invalides à Paris, suite à un appel lancé sur les réseaux sociaux. Le but? Faire la fête. Le concept de la soirée? «Projet X», du nom de ce film américain dans lequel des ados organisent une fête géante qui les dépasse.

Personne ne portait le masque ou ne respectait les mesures sanitaires. Vers 23h30, soit une demi-heure après le début du couvre-feu, la police a dispersé les participants.

Ce …

Lire l’article
Link zum Artikel