DE | FR

Les Français sont priés de quitter le Pakistan

epa09132858 Supporters of Islamic political party Tehreek-e-Labbaik Pakistan (TLP), throw stones at the police during a protest to demand the release of their leader Saad Hussain Rizvi, in Lahore, Pakistan, 13 April 2021. On 12 April, Pakistani authorities arrested Rizvi who has demanded that the French ambassador be expelled by 20 April, as supposedly agreed with the government earlier, resulting in protests and a blockade of roads by his supporters. The radical group Tehreek-e-Labbaik Pakistan (TLP), led by the detained Islamist Saad Hussain Rizvi, led a blockade of the Pakistani capital by multiple hardline groups in November to protest against the caricatures of Prophet Mohammad and French President Emmanuel Macron's comments on Islam, considered blasphemous by Muslims. EPA/RAHAT DAR

Image: EPA

L'ambassade de France au Pakistan a recommandé jeudi à ses ressortissants et aux entreprises françaises de quitter temporairement le pays.



«En raison des menaces sérieuses qui pèsent sur les intérêts français au Pakistan, il est recommandé aux ressortissants français et aux entreprises françaises de quitter provisoirement le pays», a écrit l'ambassade dans un message envoyé aux Français résidant au Pakistan, où de violentes manifestations anti-françaises se sont déroulées cette semaine.

Un parti islamiste radical, Tehreek-e-Labbaik Pakistan (TLP), a partiellement bloqué en début de semaine les deux plus grandes villes du pays, Lahore (est) et Karachi (sud), ainsi que la capitale Islamabad (nord), pour réclamer l'expulsion de l'ambassadeur de France.

Les manifestations ont été violemment réprimées par la police et ont fait au moins deux morts du côté des policiers.

Le gouvernement pakistanais a annoncé son intention d'interdire le TLP, qui avait déjà été à l'origine de violentes manifestations contre la France l'automne dernier. (ats/afp)

Plus d'articles «International»

L'Italie ordonne la vaccination à ses soignants

Link zum Artikel

Les témoins du meurtre de George Floyd racontent l'horreur

Link zum Artikel

Le Royaume-Uni semble s'être débarrassé de l'hésitation vaccinale

Link zum Artikel

L'Etat de New York légalise la weed

Link zum Artikel

En Biélorussie, l'opposition appelle à nouveau à manifester

Link zum Artikel

5 questions que pose le fameux passeport vaccinal

Link zum Artikel

L'homosexualité reste un «péché» pour le Vatican

Link zum Artikel

Le vaccin local sera nécessaire pour entrer en Chine

Link zum Artikel

La Suisse aussi prend des risques avec la vaccination

Link zum Artikel

L'Europe met fin à la fuite de l'indépendantiste catalan Puigdemont

Link zum Artikel

Licenciements chez Swiss: «On s'y attendait»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Un policier français tué par des trafiquants de drogue

Lors d'une opération antidrogue, le policier tué, père de famille, a été touché à la poitrine et à l'abdomen en plein centre-ville d'Avignon (Vaucluse).

Aux alentours de 18h30, un groupe d'intervention a été déployé sur place en raison d'un attroupement sur la voie publique autour d'un point de deal. Deux policiers, procédant à un contrôle, ont alors été ciblé par arme à feu par l'un des individus présents sur place.

Malgré la riposte des agents, un policier ciblés a reçu deux balles, dans la poitrine et l'abdomen. Il est décédé de ses blessures, malgré l'intervention des secours. L'individu aurait pris la fuite en trottinette. La police …

Lire l’article
Link zum Artikel