DE | FR

Marine Le Pen ne devra pas payer d'amende pour ses tweets sur l'Etat islamique

Image: sda
Le tribunal de Nanterre a décidé de relaxer Marine Le Pen et Gilbert Collard. En 2015, les deux politiciens d'extrême droite avaient partagé sur Twitter des photos montrant l'horreur de Daech.
04.05.2021, 15:5604.05.2021, 16:34

Ils risquaient jusqu'à 5000 euros d'amende, mais ils ont échappé à la condamnation. La présidente du Rassemblement national (RN) Marine Le Pen et l’eurodéputé Gilbert Collard étaient jugés pour diffusion de messages violents ou portant gravement atteinte à la dignité humaine.

«Daesh, c’est ça!»

L'affaire remonte à décembre 2015. Quelques semaines à peine après les attentats revendiqués par l’EI à Paris, Marine Le Pen avait partagé sur Twitter trois photos d’exactions du groupe jihadiste. Elle y avait ajouté les mots: «Daesh, c’est ça!». L'élu du RN Gilbert Collard avait également publié une image de ce type.

Selon le tribunal, cette publication avait un but informatif et contribuait au débat public. Sa criminalisation aurait constitué une ingérence disproportionnée dans la liberté d'expression, compte tenu du contexte.

A la barre, Marine Le Pen s’est défendue en invoquant sa «liberté d’expression et d’information», dénonçant un «procès politique» contre son mouvement, écrit le Parisien.

Le procès avait eu lieu en février. Selon le parquet, Le Pen et Collard «avaient parfaitement le droit de diffuser ces images, le problème est de s’assurer, avant la diffusion, qu’aucun mineur n’est susceptible de voir ou de percevoir ces images», avait expliqué le procureur Jean-Pascal Oualid. (asi/ats)

Manifestations en France pour le climat

1 / 9
Manifestations en France pour le climat
source: sda / yoan valat
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Pourquoi l'Italie est si vulnérable aux mensonges de Poutine
Le sensationnalisme des talk-shows et le rôle douteux de l'ambassade russe à Rome conduisent à un mélange délicat. Le Parlement italien prend désormais des mesures, reste à savoir si cela aura un impact.

Le 1er mai, c'était l'apparition de trop, même pour le parlement italien. Deux Russes qui figurent sur la liste des sanctions de l'UE ont été autorisés à expliquer en détails leurs positions à la télévision italienne: le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov et Vladimir Soloviev, journaliste de télévision russe et principal propagandiste officieux de Poutine.

L’article