beau temps10°
DE | FR
International
France

Suite au discours d'Emmanuel Macron, les Français crient à la dictature

Des milliers de Français dans la rue crient à la «dictature»

Après le discours d'Emmanuel Macron, les Français crient à la dictature
A plusieurs reprises, les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogène pour disperser les manifestants qui criaient à la «dictature» suite au discours d'Emmanuel Macron.twitter (screenshot)
Des rassemblements ont eu lieu dans toute la France mercredi pour protester contre la récente décision d'Emmanuel Macron d'introduire un pass sanitaire. Une autre manif est prévue ce week-end.
14.07.2021, 16:5915.07.2021, 11:35
Plus de «International»

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté en France mercredi 14 juillet. Dans leur ligne de mire: les récentes annonces d'Emmanuel Macron concernant le pass sanitaire dans les lieux publics, la vaccination obligatoire pour les soignants et ce qu'ils appellent la «dictature».

Usage de gaz lacrymogène

👉A Paris

Quelques centaines de personnes ont participé à un rassemblement non déclaré place de la République en début d'après-midi. Ils ont ensuite remonté le boulevard Saint-Martin avant d'être stoppés par la police, scandant notamment «liberté, liberté».

A plusieurs reprises, les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogène pour disperser les manifestants. Comme on peut le voir ci-dessous.

En parallèle, une manifestation déclarée a elle aussi réuni plusieurs centaines de personnes au départ de la place de Clichy, dans le nord de la capitale.

«Contre la dictature»

«Contre la dictature», «contre le pass sanitaire», a-t-on pu entendre dans les rangs de la manifestation. D'autres du même type ont eu lieu dans plusieurs villes françaises, comme le répertorie ce tweet.

Selon la police, à 15h00, plus de 7800 manifestants ont été recensés, dont 1200 à Montpellier, 1000 à Marseille, 800 à Annecy et 720 à Rouen, sans incidents notables à déplorer.

👉A Toulouse

Dans la matinée, un petit rassemblement s'est tenu à l'appel de plusieurs groupes «Gilets jaunes», chantant «du fric, moins d'flics pour l'hôpital public» ou encore «Macron si tu savais ton vaccin où on se le met»...

👉A Perpignan

Une manifestation a réuni quelques centaines de personnes, dont des soignants.

(hkr)

4 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
4
Il n'y aura pas de débat entre Macron et les agriculteurs
Dans un revirement de situation, de nombreux agriculteurs ont indiqué qu'ils ne souhaitaient plus participer à l'événement proposé par le dirigeant, en raison de l'invitation faite à un collectif écologiste très controversé.

Le président français Emmanuel Macron a annulé vendredi le grand débat qu'il avait imaginé samedi dans l'enceinte du Salon de l'agriculture de Paris. Mais il a proposé aux syndicats agricoles de les voir avant l'ouverture officielle de la manifestation.

L’article