DE | FR
A 17 ans, Mila est fréquemment la cible de menaces et d'injures.
A 17 ans, Mila est fréquemment la cible de menaces et d'injures.image: twitter

«La prochaine fois, tu boiras de la javelle»: menacée, Mila dépose plainte

Mila, la jeune Française harcelée et menacée de mort depuis janvier 2020, a été copieusement insultée par la chanteuse Iambillies. Elle a annoncé son intention de porter plainte.
04.11.2021, 15:1004.11.2021, 16:02

«La prochaine fois, tu boiras de la javelle, ça ira plus vite». C'est l'une des nombreuses menaces proférées par la chanteuse Iambillies à l'encontre de Mila dans un Live sur Instagram.

Des encouragements mal perçus

Quelques instants plus tôt, Mila s'était connectée sur la vidéo pour lui envoyer quelques messages de soutiens et d'encouragements dans son live pour sa musique. «J'ai été bienveillante, je voulais juste l'encourager», explique la jeune femme sur son compte Twitter.

Ses bonnes intentions n'ont pas été accueillies avec autant de bienveillance. Les insultes à son encontre se mettent vite à pleuvoir. Mila en a alors enregistré des extraits pour les poster sur les réseaux sociaux:

Il y a un an, la jeune chanteuse avait déjà publié une vidéo sur la plateforme TikTok pour s'en prendre à Mila. «J'ai continué de la suivre et ce soir je lui ai envoyé quelques messages de soutiens et d'encouragements dans son live pour sa musique», écrit Mila.

Une action en justice

Jeudi 4 novembre, l'avocat de la jeune femme, Richard Malka, a confirmé au Figaro que le dépôt de plainte était «en cours», qu'il interviendrait formellement «aujourd'hui ou demain».

Mila et Richard Malka tentent en effet de retrouver l'intégralité des propos de la chanteuse, effacés à la suite de l'emballement de l'affaire sur les réseaux sociaux.

«Demain, au lieu d'aller travailler et d'avoir une vie comme tout le monde, j'irai porter plainte contre elle, et je suis fatiguée de faire cela», a écrit la jeune femme.

Ce n'est de loin pas la première action en justice intentée par la Française de 17 ans. Mila s'était fait connaître en janvier 2020 pour une vidéo polémique sur l'islam, qui lui avait valu une avalanche de menaces de mort.

En juillet dernier, onze jeunes ont été jugés pour avoir participé au cyberharcèlement de Mila. Ils ont été condamnés entre 4 et 6 mois de prison avec sursis.

Et maintenant, des cuculs de hamsters!

1 / 14
Et maintenant, des cuculs de hamsters!
source: imgur
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Copin comme cochon: L'outsider

Pour tout comprendre de l'affaire Mila, c'est là!

Il faudrait faire de Mila une star si on veut la protéger

Link zum Artikel

Cinq nouvelles personnes seront jugées dans le cadre de l'affaire Mila

Link zum Artikel

Les 11 cyberharceleurs de Mila connaissent désormais leur sort

Link zum Artikel

Affaire Mila: le verdict ne sera pas connu avant le 7 juillet

Link zum Artikel
Marion Maréchal avec Zemmour? ++ Macron sort un site web en douce
Frasques, polémiques, débats de fond et petites phrases assassines. Retrouvez ici l'actualité brûlante de la course à l'élection présidentielle française 2022.
L’article