DE | FR

Les 11 cyberharceleurs de Mila connaissent désormais leur sort

Les onze jeunes poursuivis pour cyberharcèlement dans l'affaire Mila ont été condamnés à 4 à 6 mois de prison avec sursis. Un non-lieu a aussi été prononcé pour vice de procédure.
07.07.2021, 10:1207.07.2021, 22:55

La sentence est tombée ce mercredi 7 juillet. Les onze jeunes jugés pour avoir participé au cyberharcèlement de Mila après sa vidéo polémique sur l'Islam sont condamnés à 4 à 6 mois de prison avec sursis.

«On a gagné et on gagnera encore»

Un autre prévenu a bénéficié d'un vice de procédure et un dernier a été relaxé faute de preuves.

«On a gagné et on gagnera encore. Je ne veux plus jamais qu'on fasse culpabiliser les victimes», a affirmé Mila à la sortie du tribunal.

Amendes pour les souffrances occasionnées

Plusieurs prévenus ont été condamnés en outre à verser à la jeune femme la somme de 1500 euros en raison des souffrances qu'elle a endurées et à 1000 euros chacun pour les frais d'avocats.

«Nous vous considérons responsables des dommages causés à Mila», a souligné le président de la 10e chambre correctionnelle, Michaël Humbert, en rendant son jugement.

A l'audience, le parquet avait requis des peines de prison avec sursis contre douze des prévenus et sollicité la relaxe d'un treizième.

(ats/hkr)

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Accident en Allemagne: 31 blessés dans le parc d'attraction Legoland
Trente et une personnes ont été blessées dans un accident de trains de montagnes russes, dans le parc d'attractions de Legoland, en Allemagne, a annoncé la police bavaroise ce 11 août. Une d'elles est grièvement atteinte.

Deux petits trains pouvant transporter jusqu'à 20 personnes sont entrés en collision dans le parc d'attractions de Legoland, , à Günzbourg, en Bavière, ce jeudi 11 août en début d'après-midi. Le premier train était à l'arrêt et le second n'a pas suffisamment freiné «pour une raison indéterminée» et l'a percuté, a expliqué la police bavaroise dans un communiqué. Trente et une personnes ont été blessées lors de cet accident.

L’article