DE | FR

Les Parisiens n'aiment pas le projet de réaménagement autour de la Tour Eiffel

Le projet de réaménagement du site autour de la Tour Eiffel, l'un des monuments les plus visités au monde, est passablement discuté. Voici pourquoi.
22.12.2021, 21:1023.12.2021, 06:23

C'est l'un des symboles de la France, au même titre que les croissants et le béret: la Tour Eiffel. Alors forcément, lorsque la mairie de Paris envisage des réaménagements autour de ce monument extrêmement populaire, les débats étaient inévitables.

Déjà, voici le projet

Voici ce qui est notamment prévu autour de la vielle dame de fer:

  • La réduction de la place de la voiture de part et d'autre du pont d'Iéna, appelé à devenir «le premier pont végétalisé de Paris».
  • La création d'un «amphithéâtre végétalisé» place du Trocadéro, où la circulation sera réorganisée en demi-lune.

Le projet a été mis en consultation auprès du public, qui a été invité à donner son avis par voie électronique cet automne. La participation a été aussi «foisonnante» (plus de 6000 contributions déposées) que «confuse», avec des réunions publiques «marquées par une forte tension», soulignent les deux garants qui ont remis leurs observations.

Conclusion?

«La très grande majorité des participants - essentiellement des riverains - ont, de manière massive, exprimé leur opposition au projet»

Le projet suscite beaucoup de craintes

Les craintes des opposants portent notamment sur:

  • Un excès de fréquentation touristique.
  • La dégradation de la propreté et de la sécurité.
  • Les contraintes accrues pour les déplacements.
  • La circulation et le stationnement.
  • L'augmentation de l'organisation d'évènements et des nuisances associées.

L'association des Amis du Champ-de-Mars ne croit pas en la promesse de revégétalisation de la mairie de Paris. Selon elle, tout au contraire, il s'agit d'une «désinformation pour masquer une diminution de l'ordre de 20% à 35%» des espaces verts accessibles au public.

Mais la mairie de Paris donne la réplique

En réponse, la mairie a rétorqué qu'elle «pourra adapter le projet sur certains points».

Reconnaissant que «la présence de nombreux bacs végétalisés sur le pont d'Iéna a été largement remise en question», la Ville, dirigée par la maire socialiste et candidate à la présidentielle Anne Hidalgo, entend désormais «étudier un nouveau mobilier permettant d'agrémenter la promenade sur le pont piétonnisé».

Elle a également pris une série d'engagements:

  • Améliorer les liaisons automobiles.
  • Lancer un plan de gestion du site pour les grands événements autorisés et les nuisances sonores associées.
  • Garantir la propreté, l'entretien des espaces verts, ainsi que sur la sécurité et l'occupation de l'espace public (vendeurs à la sauvette, tuk-tuk, joueurs de bonneteau, etc.).

Selon la mairie, le projet permettra d'obtenir 17'000 m2 d'espaces végétalisés supplémentaires, «dont 16'000 m2 de pleine-terre», avec 180 arbres de plus.

Les premières transformations doivent être achevées pour les Jeux olympiques de 2024, lors desquels le site aura un rôle central avec l'accueil de la cérémonie d'ouverture et de plusieurs compétitions. (ats/mbr)

Autre symbole bien français: le vin. Ben chez watson, on arrive pas à différencier le rouge et le blanc.

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Elle apprend qu'elle a gagné le gros lot en vérifiant ses spams

Link zum Artikel

Bob Dylan assure ses arrières en vendant tout son catalogue musical

Link zum Artikel

Evan Rachel Wood accuse Marilyn Manson de viol en plein tournage

Link zum Artikel

Joe Biden, agacé, traite un journaliste de «fils de p***»

Link zum Artikel
«Rétrograde»: Dinklage critique le remake de Blanche-Neige, Disney réagit
La star de Game of Thrones s'est montrée très critique contre le nouvel opus du conte des frères Grimm produit par le studio. Ce dernier a riposté.

Les studios Walt Disney ont réagi aux critiques acerbes de l'acteur américain Peter Dinklage (52 ans) concernant un remake de Blanche-Neige. La star de Game of Thrones, qui mesure 1,35 mètre, avait accusé, lundi, dans le podcast WTF with Marc Maron, le projet prévu pour Blanche-Neige d'hypocrisie.

L’article