DE | FR

L'armée syrienne a utilisé des armes chimiques

Image: EPA
Le 4 février 2018, l'aviation syrienne a largué au moins une bombe au chlore sur la ville de Saraqueb. C'est ce que révèle une enquête de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC).
12.04.2021, 17:1713.04.2021, 14:35

L'armée de l'air syrienne a utilisé du chlore, une arme chimique, lors d'une attaque dans la ville de Saraqueb en 2018. C'est ce qu'a établi lundi l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) après une enquête.

Une équipe d'enquêteurs de l'OIAC «conclut que des unités de l'armée de l'air arabe syrienne ont utilisé des armes chimiques le 4 février 2018 à Saraqeb», une ville à 50 kilomètres au sud d'Alep, a déclaré l'organisation.

Chargée d'identifier les auteurs d'attaques chimiques, l'équipe d'identification et d'enquête de l'OIAC a déterminé qu'un hélicoptère militaire de l'armée de l'air syrienne «a frappé l'est de Saraqeb en larguant au moins un cylindre». En se rompant, ce dernier a libéré du chlore sur une grande surface, affectant 12 personnes.

Le cylindre en question.
Le cylindre en question.Image: EPA

Malgré de fortes objections de la part de la Syrie et de ses alliés, dont Moscou, une majorité des Etats membres de l'OIAC avaient autorisé en 2018 l'organisation à désigner l'auteur d'une attaque chimique et non plus seulement à documenter l'utilisation d'une telle arme.

L'OIAC, c'est quoi?
L'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) est une institution internationale qui œuvre au démantèlement des arsenaux d’armes chimiques depuis 1997.

Le gouvernement syrien nie toute implication dans des attaques chimiques, affirmant avoir remis tous ses stocks d'armes chimiques sous supervision internationale aux termes d'un accord conclu en 2013. (ats)

Plus d'articles «Actu»

A Bâle, le procès pour viol n'a pas fini de faire parler

Link zum Artikel

Le nouvel outil anti pédocriminalité d'Apple est accusé d'espionnage

Link zum Artikel

Profitez de la nouvelle saison de La Casa de Papel… car c'est la dernière

Link zum Artikel

La mort d'un prêtre provoque une crise politique en France

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La fille de Poutine a un amoureux... et vous ne devinerez jamais son nom
Après avoir divorcé de son richissime époux, la fille cadette de Vladimir Poutine, Katerina Tikhonova, s'est trouvé un nouveau compagnon. Son nom? Igor Zelensky... Ça ne s'invente pas.

Parfois, le destin a un drôle de sens de l'humour. C'est sans doute pour cela qu'il a placé Katerina, la fille adorée de Vladimir Poutine, dans les bras d'un danseur de ballet... du même nom que l'ennemi juré du président russe. Nous avons nommé: Zelensky.

L’article