DE | FR

Zelensky propose d'échanger un proche de Poutine contre des Ukrainiens

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky.
Le président ukrainien Volodymyr Zelensky.Image: sda
Les autorités ukrainiennes avaient annoncé mardi l'arrestation d'un homme d'affaires ukrainien de 67 ans qui était en fuite depuis l'invasion russe.
13.04.2022, 03:3513.04.2022, 13:31

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a proposé mardi soir à Moscou d'«échanger» le député et homme d'affaires ukrainien Viktor Medvedtchouk, proche du président russe Vladimir Poutine et récemment arrêté, contre les Ukrainiens en captivité en Russie:

«Je propose à la Fédération de Russie d'échanger cet homme contre nos garçons et nos filles qui sont actuellement en captivité en Russie. C'est pourquoi, il est important que nos forces de l'ordre et nos militaires envisagent également cette possibilité. Et que Medvedtchouk soit un exemple pour vous. Même l'ancien oligarque ne s'est pas échappé. Sans parler des criminels de bien moindre envergure de l'arrière-pays russe. Nous aurons tout le monde.»
Volodymyr Zelensky

Viktor Medvedtchouk était assigné à résidence depuis mai 2021, après avoir été inculpé de «haute trahison» et de «tentative de pillage de ressources naturelles en Crimée», la péninsule ukrainienne annexée par la Russie en 2014. Le 26 février, deux jours après le début de l'invasion russe de l'Ukraine, la police ukrainienne avait constaté sa disparition à l'occasion d'une visite de contrôle.

«Une opération spéciale a été menée grâce au SBU (les services de sécurité ukrainiens, ndlr). Bravo!»
Le président Zelensky, accompagnant son message d'une photo de Viktor Medvedtchouk, menotté et vêtu d'un uniforme de l'armée ukrainienne.

Le SBU a ensuite confirmé cette arrestation, sans donner de détails. Le chef du SBU, Ivan Bakanov, a remercié ses subordonnés pour avoir conduit avec succès «cette exceptionnelle et dangereuse mission».

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a refusé de commenter son arrestation aux agences de presse russes, affirmant qu'«il y a beaucoup de 'fake' venant d'Ukraine» et disant que «cela doit d'abord être vérifié».

Viktor Medvedtchouk, 12e fortune d'Ukraine en 2021 avec 620 millions de dollars selon le magazine Forbes, est connu pour ses liens avec le président russe Vladimir Poutine qui est, selon l'intéressé, le parrain de l'une de ses filles. Il est le fondateur du parti prorusse «Plateforme d'opposition-Pour la Vie», qui comptait une trentaine de députés au Parlement ukrainien avant d'être interdit en mars, après l'attaque russe. (ats/jch)

Un peu de légèreté: Maeva Ghennam a reçu une nouvelle voiture de luxe

Plus d'articles récents sur la guerre en Ukraine

Le monde court à la famine et c'est à cause de la guerre en Ukraine

Link zum Artikel

«Pour les Russes, Boutcha était un moyen de montrer qui est le plus fort»

Link zum Artikel

Sanctions contre les Russes: Parmelin accusé de laxisme

Link zum Artikel

«On ne s’en sort pas indemne», le reporter RTS à Boutcha raconte son travail

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«Le chat incarne de façon magnifique l’absurdité de la guerre»
Animal de compagnie vedette des Occidentaux et coqueluche des réseaux sociaux, le chat est devenu (un peu) malgré lui une icône de la guerre qui se joue en Ukraine. Analyse d'un symbole.

Sur la ligne de front, au milieu des ruines, assis sur un char d'assaut ou slalomant entre les cadavres, perché sur les épaules d'un soldat ou blotti dans les bras tendres d'une petite réfugiée. Depuis le début de la guerre, le chat est partout.

L’article