DE | FR

L'Otan envoie avions et bateaux en Europe de l'Est pour contrer la Russie

Plusieurs pays de l'Otan ont envoyé des troupes à l'Est de l'Europe face aux activités militaires de la Russie.
24.01.2022, 11:4424.01.2022, 17:17

Les pays de l'Otan ont placé des forces en attente et envoyé des navires et des avions de combat pour renforcer leur défense en Europe de l'Est. Cela, face aux activités militaires de la Russie aux frontières de l'Ukraine, a annoncé lundi l'Alliance dans un communiqué.

«L'Otan continuera de prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger et défendre tous les Alliés, y compris en renforçant la partie orientale de l'Alliance. Nous répondrons toujours à toute détérioration de notre environnement de sécurité, notamment en renforçant notre défense collective.»
Jens Stoltenberg, secrétaire général de l'Otan

Quels pays envoient quelles troupes?

Un communiqué de l'Otan indique que:

  • «Le Danemark envoie une frégate dans la mer Baltique et s'apprête à déployer quatre avions de chasse F-16 en Lituanie pour soutenir la mission de police aérienne de longue date de l'Otan dans la région.»
  • «La France s'est déclarée prête à envoyer des troupes en Roumanie sous le commandement de l'Otan.»
  • «Les Pays-Bas envoient deux avions de chasse F-35 en Bulgarie à partir d'avril pour soutenir les activités de police aérienne de l'Otan dans la région, et mettent un navire et des unités terrestres en attente pour la Force de réaction de l'Otan.»
  • «L'Espagne envoie des navires rejoindre les forces navales de l'Otan et envisage d'envoyer des avions de combat en Bulgarie.»
La frégate espagnole Blas de Lezo quitte le port de Ferrol, en Espagne, le 22 janvier 2022. Elle est déployée en mer Noire pour rejoindre les forces navales de l'Otan.
La frégate espagnole Blas de Lezo quitte le port de Ferrol, en Espagne, le 22 janvier 2022. Elle est déployée en mer Noire pour rejoindre les forces navales de l'Otan.Image: EPA EFE

Et les Etats-Unis dans tout cela?

«Les Etats-Unis ont également clairement indiqué qu'ils envisageaient d'accroître leur présence militaire dans la partie orientale de l'Alliance»
L'Otan

Est-ce une stratégie récente?

«Depuis l'annexion illégale de la Crimée par la Russie en 2014, l'Otan a renforcé sa présence dans la partie orientale de l'alliance, notamment avec quatre groupements tactiques multinationaux en Estonie, en Lettonie, en Lituanie et en Pologne», rappelle l'Otan qui assure:

«Ces unités, dirigées respectivement par le Royaume-Uni, le Canada, l'Allemagne et les Etats-Unis, sont multinationales et prêtes au combat»
Otan

«Leur présence indique clairement qu'une attaque contre un allié sera considérée comme une attaque contre toute l'Alliance», avertit l'Otan. Il n'y avait pas de forces de l'Otan dans la partie orientale de l'Alliance avant 2014. (jah/ats)

Dans l'actu: «Arrêtez vos conneries!» Un présentateur mexicain pète les plombs en direct

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Une gardienne de prison offre la liberté à son détenu préféré

Link zum Artikel

Moscou va montrer toute la force de l'armée russe pour célébrer le 9 Mai

Link zum Artikel

Le chanteur Bono du groupe U2 a chanté sur le quai d'un métro à Kiev

Link zum Artikel

Le G7 hausse le ton et s'engage à ne plus acheter de pétrole russe

Link zum Artikel

Un acteur de Sex Education devient le nouveau Docteur Who

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Une mobilisation secrète? Poutine cherche désespérément des soldats
Sa guerre contre l'Ukraine est loin de se dérouler comme prévu, mais Vladimir Poutine a jusqu'à présent refusé une mobilisation générale. L'armée russe fait désormais appel à des vétérans et des réservistes.

Poutine ne pourra pas gagner sa guerre contre l'Ukraine avec des garçons de 18 ans inexpérimentés et il semble en être conscient. Au lieu d'enrôler de jeunes recrues dans le cadre d'une mobilisation générale, l'armée russe mise désormais sur les réservistes et les vétérans. Les indices d'une mobilisation secrète se multiplient.

L’article