DE | FR
Bild

Apple «genrifie» les nouveaux utilisateurs d'Iphone

Avec iOS 15 et d'autres mises à jour des logiciels, Apple fait de gros efforts en matière de langage non sexiste et tente d’être le moins discriminatoire possible. Voici les questions et les réponses les plus importantes.

Diese Story ist auch auf Deutsch verfügbar. Zur Story


Les nouveautés

Avec iOS 15 et iPadOS 15, des formulations plus neutres en termes de genre font leur apparition sur les Iphones et les Ipads. Même si aucune déclaration officielle n’a été faite à ce sujet.

Lorsqu'Apple a ouvert sa conférence des développeurs WWDC et dévoilé ses nouveaux logiciels, le «gendering» n'était pas un problème. (La signification de ce terme est expliquée ci-dessous).

Le fait est qu'Apple ajuste l'interface utilisateur et change le texte. Par exemple, on parle désormais de «résident.e», comme l'indique notamment le blogueur spécialisé dans les technologies Carsten Knobloch (Caschy's blog).

De nombreux utilisateurs d'Iphone ne remarqueront probablement même pas les changements linguistiques.

Dans l'application Contacts d'Apple, sous iOS 14, il est indiqué «conjoint», sous iOS 15, cela devient «conjoint.e».

Dans l'application Home d'Apple iOS 14, il n'y a pas de description pour les membres de la famille qui accèdent aux fonctions de la maison intelligente, dans iOS 15, il est désormais indiqué «Résident.e».

Dans les «notes de mise à jour» pour iOS et iPadOS, Apple informe les développeurs d'un «accord grammatical sur le genre». Watson n’en sait pas plus à ce sujet, n’hésitez pas à nous écrire en commentaire si vous avez des infos!

Bild

En parlant d'égalité: la dernière mise à jour d'iOS 14 a apporté de nouvelles variantes de voix en anglais pour l'assistant vocal Siri. Celui-ci ne parle plus par défaut avec une voix féminine. Celui qui décide d’installer la version d'iOS 15 pour les développeurs entendra un Siri masculin. Dans les réglages du système, il n'est possible de choisir qu'entre «voix 1» (homme) et «voix 2» (femme).

Remarque: watson ne publie pas ses propres captures d'écran des versions bêta d'iOS et d'iPadOS 15, car Apple l'interdit dans les conditions d'utilisation. Pour l'instant, seules les versions initiales sont disponibles pour les développeurs enregistrés, les versions bêta publiques devant sortir en juillet.

Apple, pourquoi tu fais ça?

Apple, sous l’initiative de son PDG Tim Cook, plaide de plus en plus en faveur de l'égalité et contre le racisme et les discriminations de toutes sortes.

«Les militants noirs, bruns et transgenres ont toujours été au cœur du mouvement LGBTQ+», a tweeté Cook le 17 mai, lorsqu'Apple a lancé une «Pride Edition» de sa Watch avec un bracelet arc-en-ciel.

En 2014, le PDG d'Apple a fait son coming out en tant que gay – c'était le premier coming out au monde d'une personne à la tête d’une entreprise très riche (Apple fait partie des entreprises Fortune 500). En outre, Cook a annoncé qu'Apple soutiendrait de plus en plus l'égalité des droits pour les gays, les lesbiennes et d'autres groupes.

Pour rappel, depuis la mise à jour logicielle iOS 14.2, publiée en novembre 2020, les utilisateurs d'Iphone peuvent sélectionner des icônes non sexuées aux côtés des emojis personnels masculins et féminins.

Bild

Un commentaire du portail d'information Focus rappelle que la société de Cupertino a introduit les emojis de couleur différente.

«Bien sûr, les emojis ne sont pas la clé de l'égalité ou de la fin du racisme, mais pourtant, ils constituent un tout petit pas vers un monde meilleur. Beaucoup d'entre nous ne savent pas ce que c'est que d'être discriminé en raison de la couleur de sa peau. Alors pourquoi devrions-nous nous soucier de savoir si quelque chose est fait à ce sujet?»

focus.com

Tout ce qui influence une société se reflète dans sa communication, a-t-il dit. C'est pourquoi la décision d'Apple de prêter attention à une formulation non sexiste est également à saluer, a-t-il déclaré.

«Peut-être que l'avancée d'Apple permettra de faire comprendre à quel point le gendering est normal et qu'il fait partie d'une société ouverte. La langue change avec le temps et avec tout ce qui se passe.»

Dans quelques années, les Samsungs, les Xiaomis et les Huaweis du monde entier suivront le mouvement et adapteront ce genre d’initiative – ou du moins en offriront le choix.

PS: Microsoft a déjà étendu «l'inclusivité linguistique», affirme le média en ligne derstandard.at. «Il y a dix ans, par exemple, ils ont mis au point un module complémentaire pour Word 2010, qui était censé aider à rédiger des textes avec une formulation adaptée au genre. La version actuelle, Word 365, a depuis intégré une telle option dans le cadre de ses fonctionnalités d'inclusivité.»

Que signifie "Gendering" ?

«Gender» vient de la langue anglaise et signifie sexe, mais il ne fait pas référence aux organes génitaux, mais au genre social. C'est dans l'utilisation quotidienne de la langue que les préjugés sur le genre social peuvent apparaître: Pourquoi parle-t-on souvent de policiers ou de gouvernantes, alors qu'il y a des femmes et des hommes dans ces deux professions? Parce que le langage affecte nos vies et peut contribuer à ce que les gens ne soient pas traités de manière égale, il existe un langage sexué. Il s'agit d'utiliser les deux orthographes, féminine et masculine, dans la même phrase. L'objectif est de faire en sorte que tout le monde se sente égal.

Il y a différentes façons d’utiliser l'écriture «non-genrée»:

Les mots neutres constituent une autre variante:

Avec sa plateforme mobile Android, Google, devrait-elle également perfectionner son utilisation de formulations et d'emojis non sexistes? Donnez-nous votre avis en commentaire!

Article traduit de l'allemand par Sejla Besic

Talk: Yona, 21 ans, femme transgenre

Plus d'articles sur la communauté LGBTQIA+

Privée de stade arc-en-ciel, Munich va se pavoiser aux couleurs LGBT

Link zum Artikel

Courageux et touchants: huit coming out qui ont marqué le sport suisse

Link zum Artikel

L'homosexualité reste un «péché» pour le Vatican

Link zum Artikel

Le mois des fiertés LGBTQ commence aujourd'hui

Link zum Artikel

La Hongrie interdit de «promouvoir» l'homosexualité auprès des mineurs

Link zum Artikel

Deux femmes transgenres condamnées pour «tentative d'homosexualité»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Elle s'appelle Siri et elle réclame un MacBook à Apple

Des années que tout le monde se moque d'elle. Siri, c'est la commande vocale d'Apple. Mais c'est aussi une femme, un être humain, avec des sentiments. Et du culot.

En 2011 naissait Siri, l'assistant vocal qu'on pouvait traiter de salope et qui répondait «si je pouvais, je rougirais». Depuis 2019, on a trouvé ça un peu sexiste et Siri rétorque juste «je ne sais pas quoi répondre à ça.» Voilà donc dix ans qu'on peut s'adresser à ses appareils Apple, en demandant par exemple «dis Siri, c'est quoi les prévisions du jour?».

Et voilà aussi dix ans que tout le monde se moque de Siri Hafso. L'Américaine de 29 ans, à qui on demande régulièrement les …

Lire l’article
Link zum Artikel