International
Inde

Inde: six rhinocéros tués par les inondations

Six rhinocéros tués par les inondations

Les orages de mousson ont inondé un parc national en Inde, causant la mort de six rhinocéros unicornes, ont annoncé les autorités.
09.07.2024, 12:12
Plus de «International»
Floods Hit Kaziranga National Park In Assam An Indian one-horn rhinoceros is taking shelter on dry land during floods at Kaziranga National Park in Nagaon District of Assam, India, on July 1, 2024. Na ...
Image: www.imago-images.de

Les intenses orages de mousson qui se sont abattus sur le nord-est de l'Inde ont inondé un parc national. Six rhinocéros unicornes y ont perdu la vie, ont annoncé mardi les autorités locales.

Il s'agit de la réserve de Kaziranga dans l'Etat d'Assam (nord-est), classée au patrimoine mondial de l'Unesco et abritant la plus grande population de rhinocéros unicornes au monde, une espèce menacée.

Alors que les eaux se retirent progressivement dans le parc, des gardes-forestiers ont rapporté que six rhinocéros ainsi que des dizaines de cerfs avaient été tués dans les inondations.

«Bien qu'il y ait des terrains plus élevés pour abriter les animaux, ceux-ci subissent de plein fouet les fortes inondations qui touchent le parc», a déclaré un haut responsable de Kaziranga, qui n'a pas été autorisé à parler aux médias, confirmant la mort des animaux.

Population également touchée

Le ministre en chef de l'Etat d'Assam, Himanta Biswa Sarma, a souligné dans un communiqué que les inondations avaient «touché aussi bien les humains que les animaux», ajoutant que des agents avaient «travaillé 24 heures sur 24 pour aider tout le monde». Il précisé:

«Le niveau de l'eau du Brahmapoutre et de ses affluents est inférieur au niveau de danger»

Depuis la mi-mai, les inondations ont touché plus de 1,8 million de personnes dans 3000 villages et 72 personnes ont été tuées, selon l'autorité de gestion des catastrophes d'Assam.

Réchauffemment en cause

Les moussons qui s'abattent sur l'Asie du Sud de juin à septembre offrent un répit dans la chaleur de l'été et sont essentielles pour reconstituer les réserves d'eau, mais elles sont également meurtrières et à l'origine de nombreux dégâts.

Pendant la mousson, les inondations et les glissements de terrain sont fréquents et font des dégâts considérables, mais leur nombre augmente avec le changement climatique, affirment les experts.

Moins de 1500 rhinocéros

Sarma a publié lundi sur les réseaux sociaux une vidéo montrant un rhinocéros échoué, qui avait de l'eau jusqu'au menton, ajoutant avoir «ordonné son sauvetage immédiat».

Le parc national de Kaziranga abrite les deux tiers des rhinocéros unicornes de la planète, une espèce classée comme vulnérable par l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

Il comptait 2413 de ces rhinocéros en 2018, selon un recensement effectué cette année-là. (ats)

A la rencontre des chiens détecteurs de cancer
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Paris accusé de mener une «épuration sociale» pour les JO
Les autorités parisiennes retirent-elles délibérément les sans-abri, les migrants et les prostituées de la rue pour «embellir» la ville avant les Jeux olympiques? C'est le reproche que font de nombreuses organisations humanitaires.

Les tentes ont disparu. Près du somptueux hôtel de ville de Paris, mais aussi le long du pittoresque canal de l'écluse Saint-Martin, les migrants ne campent plus. Depuis la mi-avril, les policiers ont débarrassé en plusieurs vagues les longues rangées d'abris de fortune multicolores sur les trottoirs. Les réfugiés se sont généralement laissés embarquer dans des bus sans grande résistance; ils ont ensuite été «évacués», selon le jargon officiel, à environ 400 kilomètres de là, dans le Jura ou en Bretagne, ou même plus loin, à Bordeaux.

L’article