DE | FR

Les Suisses sont comme les influenceurs, ils adorent Dubaï

Le voyagiste Hotelplan enregistre plus de réservations pour Dubaï qu'avant la pandémie. Le hotspot des influenceurs est devenu une destination en plein essor pour les Suisses - malgré la situation précaire des droits de l'homme.
24.02.2022, 22:1725.02.2022, 07:30
Corsin Manser
Corsin Manser
Corsin Manser
Suivez-moi

L'Emirat du Golfe est considéré comme la Mecque des influenceurs. Si vous vous promenez au Dubaï Mall, il y a des chances que vous y croisiez Maeva Ghennam, Nabilla ou encore Caroline Receveur. Beaucoup y ont emménagé car Dubaï n'a pas d'impôt sur le revenu, ce qui signifie que si vous gagnez 1'000'000 de francs par an, c'est 1'000'000 de francs dans votre poche.

instagram maevaa.ghennam

Dubaï propose également de belles plages, une offre de restaurants incroyable et de la sécurité. Trois points importants pour les stars des réseaux sociaux. Mais ce n'est pas tout.

L'influenceuse Yvonne Bar, qui compte trois millions d'abonnés grâce à des photos d'elle en bikini, a déclaré à la chaîne de télévision Vox: «Il existe de nombreuses entreprises et bars qui aimeraient collaborer avec des influenceurs, vous pouvez donc même manger gratuitement au restaurant. Si c'est ce que tu veux faire, tu peux vivre ici gratuitement.»

instagram yvonne_bar_

En retour, Dubaï profite également des influenceurs. Les innombrables vidéos et photos assurent une bonne image de l'émirat - et stimulent le tourisme.

La critique interdite

Les Emirats Arabes Unis - dont Dubaï est l'un des sept émirats - sont conscients des opportunités et des risques du marketing d'influence. Les influenceurs doivent acheter une licence s'ils gagnent de l'argent avec leurs publications. En contrepartie, ils doivent respecter les règles de presse. Celles-ci sont très strictes, les EAU se classent 131e sur 180 au classement de la liberté de la presse. En d'autres termes: rien de négatif ne peut être publié.

Pourtant, il y a beaucoup de choses à redire à propos de Dubaï. Par exemple, les actes sexuels en dehors du mariage hétérosexuel sont une infraction pénale. Les actes homosexuels peuvent entraîner des années d'emprisonnement ou même la peine de mort.

Des droits fondamentaux importants tels que la liberté d'expression et la liberté de réunion sont sévèrement restreints. Les femmes ne sont pas traitées sur un pied d'égalité avec les hommes, et les droits des travailleurs sont médiocres, comme le note Amnesty International. Pendant ce temps, le dirigeant de Dubaï, le Sheikh Muhammad bin Raschid Al Maktum, a été accusé de torture – et aurait retenu captive sa fille pendant des mois.

Dubaï est en plein essor

Cependant, la situation précaire des droits de l'homme n'empêche pas les Suisses de se rendre dans le Golfe. Au contraire: ils suivent l'appel des influenceurs en masse. «Dubaï est actuellement l'une des destinations les plus populaires», déclare Bianca Gähweiler de Hotelplan Suisse à watson. «Par rapport à février 2020, nous avons enregistré plus de réservations pour des vacances à Dubaï en février 2022.»

1 / 10
Si Dubaï vous fascine, voici d'autres photos
source: imgur
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

De nombreux Suisses se sont également rendus dans l'émirat ces derniers mois car les frontières sont ouvertes et l'entrée était possible - contrairement aux Etats-Unis, à la Thaïlande ou à l'Australie, par exemple.

Ce ne sont pas seulement les frontières ouvertes qui attirent les Suisses. «Il fait chaud, il y a de beaux hôtels, et l'Expo 2020 est en cours», explique Gähweiler. De plus, le temps de vol est relativement court (environ six heures).

«Dubaï s'est imposé comme l'une des destinations de vacances les plus prisées des Suisses au cours des 18 derniers mois»
Juerg Muller, Emirates

En effet, pour un vol vers les Caraïbes ou l'Asie du Sud-Est, il faut compter le double. «La demande pour nos vols vers Dubaï est actuellement très élevée», déclare la porte-parole des médias pour Emirates, Meike Fuhlrott. La compagnie aérienne propose actuellement sept vols par semaine. Jürg Müller, responsable pour la Suisse d'Emirates, note également une «croissance de la demande». «Dubaï s'est imposé comme l'une des destinations de vacances les plus prisées des Suisses au cours des 18 derniers mois.»

Les réseaux sociaux sont indispensables pour le tourisme

La part des influenceurs dans le boom de Dubaï ne peut être quantifiée avec précision. Mais cela ne doit pas être négligeable. «Le marketing a changé ces dernières années et s'est accentué pendant la pandémie», explique Christian Gressbach, maître de conférences en marketing des services et du tourisme à l'Université des sciences appliquées des Grisons. «Les réseaux sociaux sont devenus indispensables dans le marketing touristique.»

Cristiano Ronaldo.
Cristiano Ronaldo.instagram cristiano
«Les influenceurs avec une large portée suggèrent également la confiance et influencent donc les décisions de voyage»
Christian Gressbach, Université des sciences appliquées des Grisons

Selon Christian Gressach, les gens sont guidés par des recommandations. «En plus des amis et des proches, les recommandations crédibles proviennent également de modèles qui génèrent des likes. Les influenceurs à large portée suggèrent également la confiance et influencent ainsi les décisions de voyage.» Et pourquoi les signalements de violations des droits de l'homme ne sont-ils pas dissuasifs? «Quand il s'agit de vacances, beaucoup de gens sont encore soucieux de leur propre bien-être et des expériences correspondantes. Certaines personnes sont conscientes des violations des droits de l'homme dans certains pays, mais elles ne conduisent pas à une décision contre un voyage.»

La footballeuse Alisha Lehmann.
La footballeuse Alisha Lehmann.instagram alishalehmann7

Aussi populaire auprès des Suisses de l'étranger

Dubaï n'est pas seulement populaire auprès des touristes, mais aussi auprès des Suisses de l'étranger. Roger Federer, par exemple, a une résidence dans l'émirat. En 2012, 2'283 ressortissants suisses vivaient aux Emirats Arabes Unis. En 2020, il y en avait déjà 2806.

En automne, Blick a rencontré Peter Harradine, président du Swiss Business Council à Dubaï. Sa patrie ne lui manque pas. Au lieu de ça, l'expatrié suisse a déclaré: «Mieux vaut une bonne dictature que la démocratie suisse.»

La piscine la plus insolite du monde se trouve à Dubaï👇

Vidéo: watson

D'autres photos de Dubaï👇

1 / 19
Dubaï la magnifique
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Le meilleur du Divertissement cette semaine

L'étrange lunch d'Anna Wintour à 77 dollars

Link zum Artikel

Madonna vend des vidéos NFT (un peu) porno «pour la bonne cause»

Link zum Artikel

Les premières images de la suite du film Avatar 2 affolent déjà les fans

Link zum Artikel

Si Christine Quinn quitte Selling Sunset, je mange mon sac Chanel

Link zum Artikel
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Le mystère de la mort subite du nourrisson est presque résolu
Elle semblait être une tragédie inexplicable, mais selon des chercheurs australiens la mort subite du nourrisson est due à une carence d'enzyme dans le cerveau de certains nouveau-nés. Et le tabagisme a aussi sa part de responsabilité.

Le phénomène de mort subite du nourrisson est probablement la plus grande peur des nouveaux parents. Si bien qu'ils se tiennent parfois près du berceau pendant la nuit afin de vérifier si le bébé respire encore.

L’article