DE | FR
Un couple se marie dans un avion et se fait déglingué par la police. watson

Aucun des passagers ne portait de masque sanitaire et les règles de distanciation sociale étaient largement ignorées. Image: shutterstock

Un couple se marie dans un avion et se fait déglinguer par la police

Un couple d'Indiens a profité de son vol en avion le 23 mai pour se dire «oui». Problème: les 161 personnes n'étaient pas seulement des passagers. Il s'agissait des invités du mariage. Un rassemblement jugé «illégal» pour les autorités.



Les règles sur la terre ferme se valent aussi dans les nuages. Un couple l'a appris à ses dépens, dimanche, lorsqu'il a décidé de s'échanger des alliances durant un vol aérien en direction de Bangalore (sud de l'Inde).

Les festivités ont réuni au total 163 personnes dans l'avion. Or, la plupart des Etats en Inde - qui a dépassé lundi le seuil des 300 000 morts du coronavirus - autorisent la présence de 50 invités au maximum lors des mariages.

Une fête sans restrictions

Des vidéos et des photos des festivités à bord, montrant des invités, quasiment les uns sur les autres, avec des fleurs autour du cou et prenant des selfies, ont été postées sur les réseaux sociaux, mais n'ont pas pu être identifiés dans l'immédiat par l'AFP. Contrairement aux règles en vigueur dans l'aviation civile, pratiquement aucun d'entre eux ne portait de masque sanitaire et les règles de distanciation sociale étaient largement ignorées.

Selon la presse nationale, la direction générale de l'aviation civile a demandé à Spicejet de prendre des mesures à l'encontre des jeunes mariés - dont l'identité n'a pas été dévoilée - et de leurs invités. Ils pourraient être interdits de vols passagers. Des sources officielles précisent que l'autorité de l'aviation civile indienne a par ailleurs ordonné une enquête et a suspendu l'équipage de l'appareil.

«L'agent et les passagers invités ont été informés en détail, par écrit et oralement, des règles de distanciation sociale et de sécurité à suivre conformément aux directives Covid, à l'aéroport et à bord de l'avion tout au long du voyage»

Porte-parole de Spicejet AFP

Plusieurs Etats indiens ont imposé des confinements stricts ces six dernières semaines, alors que l'Inde est frappée par une vague de Covid-19 dévastatrice, qui a submergé le système hospitalier. (ats/mndl)

La chute d'une cabine à Stresa en Italie

1 / 9
La chute d'une cabine à Stresa
source: sda
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Covid : Cinq revendications des jeunes partis

Plus d'articles «Actu»

Aux Pays-Bas, le journaliste blessé par balles est décédé

Link zum Artikel

En Norvège, ne pas signaler ses retouches sur Insta peut coûter cher

Link zum Artikel

Droits LGBT: l'UE menace la Pologne et la Hongrie

Link zum Artikel

La pluie, c'est nul mais ça inspire de belles chansons! En voici 9

Link zum Artikel

Des hindous luttent contre le Covid en s'enduisant... de bouse de vache

L'Inde connaît actuellement un record de cas Covid. Pour contrer le désastre sanitaire, des habitants appliquent sur leur peau un mélange de bouse de vache et d’urine. Une pratique pas si insolite dans le pays, qui inquiètent toutefois de nombreux scientifiques.

Mercredi, le bilan total de personnes ayant succombé au Covid en Inde a dépassé les 250 000 décès, selon les statistiques de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Alors que les hôpitaux, au point de rupture, rationnent les approvisionnements en oxygène, les médecins doivent gérer une autre problématique: la mise en garde contre les traitements alternatifs de plus en plus populaires dans toute l’Inde.

Cela implique notamment celui qui consiste à s'enduire un mélange de bouse de vache et …

Lire l’article
Link zum Artikel