DE | FR

Des jeunes français tentent de voler une loco pour rentrer chez eux

France's SNCF state railway has received bomb threats from an unknown group called AZF demanding four million euros and Police has found ten days ago one explosive device under its tracks, officials said this Wednesday 03 March 2003. (KEYSTONE/EPA/OLIVIER HOSLET)

Image: EPA

Quatre mineurs qui voulaient rentrer de Saverne (Bas-Rhin) à Strasbourg ont tenté de voler... une locomotive pour faire le trajet. La grande évasion a échoué, car ils n'ont pas réussi à la faire démarrer.



Les jeunes, âgés de 16 et 17 ans, ont agi dans la nuit de vendredi à samedi en gare de Saverne (Bas-Rhin). Alors qu'ils voulaient rentrer à Strasbourg, à une quarantaine de kilomètres de là, ils sont montés dans une locomotive et ont tenté sans succès de la faire démarrer.

Les quatre amis ont finalement pris un TER en simples passagers pour rentrer à Strasbourg, où trois d'entre eux ont été interpellés à leur descente du train. Le quatrième, qui a réussi à prendre la fuite, est recherché, a précisé la procureure de Saverne, Aline Clerot, évoquant une «affaire étonnante et rocambolesque».(ats)

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Et si vous nous racontiez votre première année Covid?

Link zum Artikel

Quel skieur es-tu ?

Link zum Artikel

Les gouvernements vont-ils devoir payer pour leur insouciance climatique?

Link zum Artikel

«Les notes vocales, c'est un truc d'égoïste»

Link zum Artikel

«Berset était obligé de lâcher un peu de lest»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Un chat convoyeur de drogues arrêté au Panama

Son petit sac en tissu accroché autour de son cou avait attiré l'attention: un chat convoyeur de drogues a été capturé aux abords d'une prison du Panama.

Ce «narcogato» (chat trafiquant de drogue) comme le nomment les médias panaméens, a été capturé alors qu'il se dirigeait vers l'enceinte de la prison de Nueva Esperanza où sont entassés plus de 1700 détenus, dans la province caribéenne de Colon, à environ 80 kilomètres au nord de la capitale Panama.

«L'animal avait un tissu attaché autour du cou qui contenait plusieurs paquets (...) de matière végétale et des emballages en plastique transparent avec de la poudre blanche», a expliqué …

Lire l’article
Link zum Artikel