DE | FR

Des jeunes français tentent de voler une loco pour rentrer chez eux

Image: EPA
Quatre mineurs qui voulaient rentrer de Saverne (Bas-Rhin) à Strasbourg ont tenté de voler... une locomotive pour faire le trajet. La grande évasion a échoué, car ils n'ont pas réussi à la faire démarrer.
22.03.2021, 05:4722.03.2021, 05:57

Les jeunes, âgés de 16 et 17 ans, ont agi dans la nuit de vendredi à samedi en gare de Saverne (Bas-Rhin). Alors qu'ils voulaient rentrer à Strasbourg, à une quarantaine de kilomètres de là, ils sont montés dans une locomotive et ont tenté sans succès de la faire démarrer.

Les quatre amis ont finalement pris un TER en simples passagers pour rentrer à Strasbourg, où trois d'entre eux ont été interpellés à leur descente du train. Le quatrième, qui a réussi à prendre la fuite, est recherché, a précisé la procureure de Saverne, Aline Clerot, évoquant une «affaire étonnante et rocambolesque».(ats)

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
L'astuce des Ukrainiens pour surprendre les soldats russes? Le vélo électrique
Au beau milieu des blindés, des explosions et des cris, des soldats de l'armée ukrainienne ont trouvé le moyen de slalomer en douce sur le champ de bataille pour attaquer les Russes par surprise: des vélos électriques.

La guerre, on suppose que c'est bruyant et polluant. En tout cas un peu plus qu'un centre-ville à l'heure de pointe. Mais ça n'a pas empêché certains soldats ukrainiens de chercher une astuce pour pister leurs confrères russes, en douce, et fomenter des attaques par surprise.

L’article