International
Interview

«Zelensky fait de sa communication un show au service de sa cause»

Interview

«Zelensky fait de sa communication un show au service de sa cause»

Le président ukrainien est devenu maître dans l'art de la communication.
Le président ukrainien est devenu maître dans l'art de la communication.Image: facebook
Depuis le début de la guerre, le président ukrainien multiplie les prises de parole inhabituelles: sans jamais quitter son T-shirt militaire, il s'adresse directement à ses compatriotes dans des vidéos selfies postés sur les réseaux. Quels sont les avantages d'une telle approche? Est-elle efficace? Les réponses d'un expert.
09.03.2022, 16:5810.05.2023, 18:18
Suivez-moi
Plus de «International»

Si Volodymyr Zelensky n'a pas (encore) gagné la guerre, il a déjà conquis l'opinion publique internationale. Largement inconnu avant le début du conflit, il est désormais célébré comme étant un exemple de courage, notamment à travers des mèmes soulignant son audace.

Sa manière de communiquer y est sans doute pour quelque chose: vidéos selfies, souvent sous-titrés en anglais, tenue militaire, physique musclé: ses prises de paroles ne ressemblent pas à celles qu'on a l'habitude de voir pendant une guerre. On en a parlé avec Alexandre Eyries, enseignant-chercheur HDR en sciences de l’information et de la communication et directeur de la chaire «mutations et agilités» de l’IMSGeneva.

La manière de communiquer du président ukrainien est différente de celles d'autres chefs d'Etat. Quel est son objectif?
Alexandre Eyries
: Les objectifs sont multiples. Tout d'abord, les réseaux sociaux permettent de mobiliser facilement l'opinion publique, en Ukraine comme à l'international. Ils ont également un effet fédérateur: Zelensky y documente chaque échange qu'il a avec les autres leaders. Cette technique du «name dropping», qui consiste à écrire «j'ai parlé avec tel ou tel politique occidental», montre que le pays n'est pas seul face à la Russie. Zelensky arrive ainsi à rassembler tous les pays occidentaux autour de la cause ukrainienne.

«Cette communication a aussi une forte dimension émotionnelle. Volodymyr Zelensky se filme souvent en selfie, ce qui lui permet de communiquer en face à face, en regardant ses compatriotes dans les yeux»

Ce faisant, il s'adresse directement aux gens, d'une manière qui se veut très personnelle. Il prend à témoin les personnes sensibles à la situation en Ukraine et les inclut dans une communauté d'intérêts. Presque personne en Europe ne peut rester insensible à cette manière de communiquer.

Selfie.
Selfie.image: facebook

Les vidéos partagées par Zelensky se veulent spontanées, mais elles sont extrêmement étudiées. Le président n'en fait pas trop?
Non. Bien sûr, la communication de Zelensky pourrait apparaître un peu trop soignée, mais elle exploite les ressorts de la communication d'aujourd'hui et lui permet d'avoir une image de dynamisme et de modernité. Il fait de sa communication une espèce de show et dégage une image de la guerre qu'on n'a pas l'habitude de voir. Le visage grave, le cadrage à hauteur d'homme, cela montre en outre que Zelensky est prêt à endosser ce rôle de chef de guerre.

Depuis de début de l'invasion, en effet, il ne se montre jamais sans son T-shirt kaki. Ce n'est pas très courant, de la part d'un président...
C'est vrai qu'on a plutôt vu cela chez les dictateurs. Khadafi ou Fidel Castro s'habillaient par exemple de manière martiale. De plus, on pourrait dire que Zelensky se sert de la tenue guerrière sans avoir la moindre expérience militaire. Mais dans ce cas, il s'agit surtout d'une utilisation symbolique.

«Le T-shirt militaire représente le rôle de chef de guerre que le président a en quelque sorte été forcé d'endosser»

Sa jeunesse et son physique musclé jouent-ils un rôle?
Bien sûr, Zelensky est plutôt beau, et cela a un effet, surtout vis-à-vis d'un Poutine habillé de manière extrêmement classique, avec un costume-cravate très terne de fonctionnaire du Kremlin, le visage cireux et sans expression. De ce point de vue, l'affrontement entre les deux hommes d'Etat est aussi générationnel.

Dans quel sens?
Volodymyr Zelensky a 44 ans, Poutine en a 26 de plus. Ils appartiennent à deux générations différentes et ils s'expriment avec les moyens typiques de leurs générations respectives. Alors que Zelensky communique sur les réseaux sociaux, Poutine utilise les recettes de l'ex-URSS: de grandes messes télévisuelles extrêmement cadrées, où ne filtre que l'information soigneusement validée par le Kremlin. Dans les deux cas, leur manière de s'exprimer publiquement montre qu'on a affaire à des hommes de leurs temps.

«Poutine se montre comme étant le leader absolu, il tient à distance ses collaborateurs assis à de grandes tables, il les humilie à plusieurs reprises. Zelensky, lui, joue sur la fibre émotionnelle qui est propre aux réseaux sociaux»
Deux captures d'écrans de la même vidéo, qui passe du selfie à un cadrage classique.
Deux captures d'écrans de la même vidéo, qui passe du selfie à un cadrage classique.image: facebook.

Cette approche est-elle efficace?
Oui, sa communication marche aussi bien en Ukraine qu'à l'extérieur. Dans son pays, sa parole est relayée par de nombreux influenceurs, qui constituent des vecteurs et des leaders d'opinion. Zelensky n'est plus le seul à incarner son message: des personnalités connues des jeunes communiquent autour de lui, reprennent son discours à leur manière, notamment sur TikTok. Ce faisant, ils créent une transmission intergénérationnelle du message présidentiel. La pénétration du discours de Zelensky est très forte en Europe. Mais en Ukraine, il galvanise le peuple.

L'opinion publique occidentale semble justement conquise par Zelensky. Est-ce qu'on s'est fait avoir par l'ancien acteur?
On ne peut que saluer son caractère de showman. L'opinion publique internationale a été prise au jeu de cette communication mise en scène, mais on peut dire que Zelensky l'a mise au service de sa cause. Le président ukrainien n'est pas un ancien soldat, ou un ancien espion comme Poutine. Il n'a aucune expérience sur ce plan-là. Zelensky est un homme de spectacle, il exploite donc ses armes à lui. Cette communication est sa manière d'avoir le plus d'impact possible.

La guerre en Ukraine en images
1 / 18
La guerre en Ukraine en images
Un bâtiment en flammes après un bombardement russe, Kiev.
partager sur Facebookpartager sur X
Zelensky révèle où il se trouve à Kiev
Video: watson
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
L'incendie à Copenhague est sous contrôle
Un important immeuble du patrimoine danois était en flammes mardi matin. L'évènement rappelle Notre-Dame de Paris, cinq ans après. La façade de l'édifice, qui menaçait de s'effondrer, est maintenant sous contrôle.

C'est un bâtiment emblématique de la capitale danoise qui a été la proie des flammes mardi matin: l'ancienne Bourse de Copenhague, un bâtiment classique du 17e siècle, a été dévoré par un violent incendie. L'incendie s'est déclaré sous le toit vers 7h30.

L’article