DE | FR
Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky.
Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky.image: montage watson-keystone

L’héroïque Zelensky, ce président ukrainien qui joue sa peau face aux Russes

Agé de 44 ans, apparaissant plein de sang-froid, le président Zelensky incarne la résistance du peuple ukrainien face à l'invasion de la Russie de Poutine. L'Occident semble vouloir tout faire pour lui sauver la vie.
25.02.2022, 19:1927.02.2022, 18:10

«Si les Russes l’attrapent, il y a de grandes chances qu’ils le tuent.» Ce diplomate occidental joint par watson craint pour la vie du président ukrainien Volodymyr Zelensky. «L’ennemi m’a identifié comme la cible No 1», a lui-même affirmé ce dernier dans une allocution prononcée dans la nuit de jeudi à vendredi. Vêtu d’un sweat kaki, avec pour décor un fond céladon couvert des armoiries de l’Ukraine, le chef de l’Etat en sursis s’est adressé à sa nation, ainsi qu’à l’Occident, lui reprochant son attentisme sur le plan militaire.

Beaucoup d’assurance, un incroyable sang-froid dans l’apparence et la voix de cet ancien humoriste et comédien de 44 ans, élu président en 2019. «Poutine voulant dénazifier l’Ukraine, ce sont là ses termes, il serait étonnant qu’il épargne celui qui à ses yeux incarne la nazification de l'Ukraine», reprend notre source diplomatique. Zelensky n’est-il pas juif?

«Le pouvoir russe, hier le pouvoir soviétique, bien que libérateur du camp d’Auschwitz en janvier 1944, n’a jamais porté en haute estime ses nationaux juifs. Lorsque Poutine parle des nazis, il veut mobiliser le souvenir de la résistance et des millions de morts côté russe durant la Seconde Guerre mondiale. Une partie des Ukrainiens avait accueilli les soldats allemands comme des libérateurs.»
Le diplomate occidental

Exfiltration? Non, des armes

L’Occident fait manifestement de la survie du président ukrainien un axe de sa diplomatie face à la Russie. Vendredi matin à la radio France Inter, le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a dit à quel point l’intégrité physique de Volodymyr Zelinsky comptait pour la France. Laquelle, si nécessaire, pourrait aider à son exfiltration, a-t-il laissé entendre.

Selon l'agence de presse AP citant une source du renseignement américain, le président ukrainien aurait rejeté non sans panache une offre d'exfiltration venant des Etats-Unis: «Le combat se passe ici [en Ukraine]», aurait-il répondu, ajoutant qu’il avait besoin de munitions anti-char, «pas d’un taxi». Dimanche 27 janvier, il s'est dit une nouvelle fois prêt à rencontrer les Russes, mais pas à Gomel, en Biélorussie, un pays inféodé à Moscou, l'une des bases arrières de l'offensive russe contre l'Ukraine. Il propose d'autres villes, où sa sécurité, au premier chef, serait davantage assurée: «Varsovie, Bratislava, Budapest, Istanbul, Bakou.»

Un Dubček en exil?

Zelinsky, futur héros mort ou vif au milieu des siens, ou futur président en exil? Ce peut être là un scénario. «Le pouvoir russe veut probablement installer un président à sa botte, avant, qui sait, d’annexer purement et simplement l’Ukraine. Un chef de l'Etat ukrainien en exil serait pour lui quelque chose de gênant», estime notre source diplomatique.

Zelensky deviendrait alors, avec beaucoup de guillemets, une sorte de Dubček, celui que les Soviétiques avaient chassé du pouvoir en lui laissant la vie sauve après le Printemps de Prague en 1968, un espoir démocratique douché par l’intervention des chars soviétiques. «En comparaison et si l'on peut dire, les Soviétiques y mettaient alors plus les formes que ne semble prête à le faire aujourd'hui la Russie de Poutine

«La seule chose qui compte pour le patron du Kremlin, c'est la capitulation de l'actuel pouvoir ukrainien»
Notre source diplomatique occidentale

C’est là tout le sens de l’invitation faite vendredi 25 janvier aux militaires ukrainiens à «prendre le pouvoir», afin de renverser Zelensky et son entourage, que Vladimir Poutine a qualifiés de «néonazis» et de «drogués».

Le million d'abonnés

Sur son compte Twitter approchant le million d’abonnés, le président ukrainien garde la tête haute et ne s’interdit pas la dérision. Comme dans ce tweet où il signifie au président du Conseil italien Mario Draghi qu’en raison de la guerre, il ne pouvait pas lui répondre au téléphone au moment prévu:

Dans cet autre tweet, il remercie chaleureusement le premier ministre suédois pour l’assistance militaire, technique et humanitaire apportée à l’Ukraine (ni la Suède, ni sa voisine la Finlande ne sont membres de l'Otan):

Une aide militaire? «Il ne s’agit pas nécessairement d'armes au sens convenu du terme, précise notre source diplomatique. Ce peut être de l’imagerie satellitaire, des informations sur des mouvements de troupes russes, un système pour éviter le brouillage des transmissions ukrainiennes par l’ennemi russe.» Après une période d'hésitation, des pays membres de l'Otan, y compris l'Allemagne, ont dit qu'ils livreraient des armes aux forces ukrainiennes.

Le Javelin, arme anti-char

Sur les images montrées par les télévisions occidentales, l’armée ukrainienne paraît désemparée face aux blindés russes. On ne la voit qu’équipée de fusils d’assaut. Notre interlocuteur précise: «Ces dernières semaines, avant l’invasion russe, les forces ukrainiennes ont reçu des Javelin, des armes antichars, de la part des Etats-Unis, de la Grande-Bretagne et des Pays baltes. Mais ces armes sont engagées à la lisière des villes, elles sont cachées, elles n'apparaissent pas sur les images diffusées en Occident, la plupart tournées dans des milieux urbains.»

Combien de temps l’armée ukrainienne pourra-t-elle encore tenir?

L'invasion russe en images

Plus d'articles sur le président Zelinsky et la guerre en Ukraine

«Zelensky fait de sa communication un show au service de sa cause»

Link zum Artikel

A Berne, Zelensky remercie la Suisse, mais attaque Nestlé et en demande plus

Link zum Artikel

L’héroïque Zelensky, ce président ukrainien qui joue sa peau face aux Russes

Link zum Artikel

Le discours émotionnel de Zelensky devant le Parlement allemand

Link zum Artikel

Pour aider l'Ukraine, des Suisses lancent la vodka Zelensky

Link zum Artikel

Président de l'Ukraine: qui est cet humoriste qui veut «tuer des Russes»?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
3 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
3
Selon Berset, la santé joue un rôle primordial pour la paix en Ukraine
La Suisse appelle à protéger l'accès aux soins dans les conflits, alors que sévit la guerre en Ukraine.

En ouvrant dimanche l'Assemblée mondiale de la santé à Genève, le conseiller fédéral Alain Berset a mis en avant le rôle de la santé pour la paix.

L’article