International
Interview

Loukachenko défie Poutine: «Il y a des fissures»

Loukachenko défie Poutine: «Il y a des fissures dans leur relation».
Vladimir Poutine et Alexandre Loukachenko.Image: shutterxtock/imago/watson
Interview

Pourquoi Loukachenko ose-t-il défier Poutine? «Leur relation se fissure»

Le président biélorusse a démenti mardi le chef du Kremlin sur la destination des suspects de l'attentat de Moscou, alors présentés par la Russie comme en fuite vers l'Ukraine. Professeur d'histoire internationale à l'Institut de hautes études internationales et du développement (IHEID) de Genève, Jussi Hanhimäki émet des hypothèses sur cette divergence exprimée publiquement.
28.03.2024, 16:4828.03.2024, 18:54
Plus de «International»

Pourquoi Alexandre Loukachenko s'est-il permis de défier Vladimir Poutine, son allié? Le président russe n’avait aucunement évoqué jusqu'ici la Biélorussie comme destination première des auteurs présumés de l’attentat.
Jussi Hanhimäki: Il y a plusieurs hypothèses. Loukachenko est certes un allié de Poutine, et ce, depuis longtemps, mais il a aussi une opposition dans son pays, il est sous pression. Par ailleurs, passer pour un allié de Poutine n’a pas que des avantages, on s’en doute.

«La Biélorussie est très isolée en Europe»

Quelle est, en Biélorussie, l’opposition à Loukachenko?
C’est une opposition qu’on connaît et qui combat le pouvoir autocratique du président. Elle est pour partie en exil à l’étranger, pour une autre partie en prison, mais toute l’opposition ne peut pas être incarcérée. Fait sans précédent, elle avait manifesté en très grand nombre en août 2020 pour dénoncer la réélection, jugée frauduleuse, de Loukachenko. L’opposition est bien là, prête à s’exprimer.

Est-ce que cette apparente dissidence de Loukachenko par rapport à Poutine sur la question des suspects de l’attentat de Moscou ne pourrait pas être une manière de signifier au Kremlin que la Biélorussie ne souhaite pas être le point de départ d’une future offensive russe contre l’Ukraine, comme elle l’avait été lors de l’invasion de février 2022?
C’est possible. Il en va de l’image de la Biélorussie, de sa souveraineté.

Est-ce que Loukachenko se projette dans le futur? Il s’interroge peut-être sur la suite des événements à Moscou, sur la solidité du régime de Poutine. Peut-être ne souhaite-t-il plus apparaître comme le vassal de Poutine.
Il est important pour Loukachenko de ne pas apparaître comme une marionnette dans la main du Kremlin. Il faut voir aussi qu’il a l’intention de se représenter pour un 7ᵉ mandat lors de la prochaine élection présidentielle, en 2025. Or la Russie n’est pas très populaire en Biélorussie non plus.

Comment voyez-vous la suite des relations entre la Russie et la Biélorussie?
Sans doute y a-t-il des fissures dans les relations entre Poutine et Loukachenko, mais je ne pense pas que ce soit de nature à rompre l’alliance entre la Russie et la Biélorussie.

L'Ukraine reçoit des chars Abrams et la Russie en détruit un
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Les aigles doivent changer d'itinéraire et c'est à cause de Poutine
La guerre en Ukraine n'a pas seulement des répercussions sur les humains. Les oiseaux migrateurs sont également affectés. C'est ce qu'ont découvert des scientifiques britanniques.

Une récente étude révèle un changement inhabituel dans le comportement migratoire de l'aigle criard. Et c'est à cause de la guerre en Ukraine. Les oiseaux ont modifié leurs itinéraires afin d'éviter les combats et les habitats probablement endommagés ou détruits. C'est en tout cas ce que rapporte la BBC.

L’article