larges éclaircies
DE | FR
International
Joe Biden

Joe Biden a choisi Marty Walsh comme son «survivant désigné»

Voici le «survivant désigné» qui dirigera les Etats-Unis en cas de catastrophe

Joe Biden a choisi Marty Walsh comme son «survivant désigné»
C'est au ministre américain du travail, Marty Walsh, d'endosser le titre de «survivant désigné».image: keystone
En gros, c'est la personne vouée à prendre la tête des Etats-Unis si tout le monde meurt dans une tragédie imprévue.
08.02.2023, 11:4608.02.2023, 15:06
Suivez-moi
Plus de «International»

Lorsque le président Biden est monté sur l'estrade, mardi soir, pour prononcer son traditionnel discours sur l'Etat de l'Union, devant un parterre de représentants du Congrès, de membres de son cabinet et de tout le gratin du pouvoir législatif américain, il manquait quelqu'un d'important.

Marty Walsh. Son ministre du Travail. Mais aussi, pour cette année, son «survivant désigné».

Pour le résumé du discours, c'est ici que ça se passe

«Survivant désigné», mode d'emploi

Drôle de statut en effet que celui de «survivant désigné». Renouvelé chaque année, cet élu est censé prendre la tête du pays en cas de catastrophe qui décimerait le gouvernement - président, vice-président, ministres, chefs de file du Congrès, réunis au même endroit.

Pas question pour le survivant désigné, donc, d'assister au discours de l'Union, ni aux inaugurations présidentielles: il est soigneusement tenu à l'écart et prié de regarder l'élocution à distance, depuis un endroit tenu secret et protégé.

Qui peut être désigné «survivant»?
Le processus de sélection a varié au fil du temps. Généralement, la Maison Blanche choisit un membre du Cabinet de haut rang, dont le portefeuille politique permet d'avoir un certain entraînement à diriger le pays en cas de gros pépin. Selon Alberto Gonzales, survivant désigné en 2007 sous George Bush, on préfère quelqu'un ayant une «certaine familiarité» avec les affaires étrangères, afin que «tout ne soit pas nouveau». Les conditions d'éligibilité exigent notamment que la personne soit née citoyenne américaine.

Si cette tradition existe au moins depuis la Guerre froide, lorsque se profilait le spectre d'une éventuelle guerre nucléaire entre les Etats-Unis et l'Union soviétique, elle est peut-être bien plus ancienne. Ce n'est, toutefois, que dans les années 1980 que la Maison-Blanche a commencé à révéler publiquement le nom du responsable sélectionné pour ignorer le discours sur l'Etat de l'Union.

Le «survivant» ne le restera pas bien longtemps

Cependant, pas sûr que son nouveau titre convainc Marty Walsh de rester à la Maison-Blanche. Selon des personnes proches du dossier interrogées par Politico, le secrétaire au Travail envisage de quitter le gouvernement pour un tout autre domaine.

Un peu plus tôt, le site spécialisé Daily Faceoff a rapporté que Walsh s'apprête à se détourner de la politique pour diriger l'Association des joueurs de la NHL. Si l'information est avérée, il s'agit du premier changement parmi les secrétaires de cabinet du président Biden, depuis son entrée en fonction. D'autres démissions pourraient suivre, alors que l'administration Biden se prépare à une éventuelle candidature à la réélection.

«Breaking Bad» revient… dans une pub pour des chips
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Julian Assange vise un ultime recours contre son extradition
Cette semaine, la justice britannique doit examiner le refus d'autoriser Julian Assange, fondateur de WikiLeaks, de faire appel de son extradition aux Etats-Unis, acceptée en juin 2022 par le gouvernement britannique.

Le fondateur de Wikileaks Julian Assange tente mardi d'obtenir de la justice britannique un dernier recours contre son extradition vers les Etats-Unis. Ils veulent le juger pour une fuite massive de documents.

L’article