International
Joe Biden

Joe Biden positif au Covid: la Maison Blanche rassure

Joe Biden positif au Covid: la Maison Blanche se veut rassurante

25.07.2022, 04:2425.07.2022, 08:11
Plus de «International»
In this photo provided by The White House, President Joe Biden talks on the phone with his national security team from the Treaty Room in the residence of the White House in Washington, Friday, July 2 ...
Le président Biden au téléphone avec son équipe de sécurité nationale, depuis la salle des traités de la résidence de la Maison Blanche.Image: sda

L'état de santé du président américain Joe Biden, positif au Covid depuis jeudi, continue de s'améliorer, a déclaré son médecin personnel Kevin O'Connor dimanche dans une lettre diffusée par la Maison Blanche:

«Ses symptômes continuent de grandement s'améliorer. Son symptôme le plus important est désormais un mal de gorge, j'y vois un signe encourageant.»

Joe Biden semble avoir eu des symptômes légers, et la Maison Blanche a tout fait pour rassurer sur son état de santé et sa capacité à gouverner, même confiné.

A 79 ans, le président - qui a bénéficié d'une vaccination complète - entre dans la catégorie des personnes à risque de développer un cas grave de la maladie.

Il est donc traité au Paxlovid, une pilule anti-Covid de Pfizer, médicament qu'il «continue de bien supporter», a précisé son médecin. (ats/jch)

Il boit de l'eau polluée et finit à l'hosto
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Attentat de Nice: le verdict est tombé
La cour d'assises spéciale de Paris a rendu jeudi son verdict en appel contre deux accusés jugés pour leur rôle présumé dans l'attentat du 14 juillet 2016, à Nice.

Des peines de 18 ans de réclusion criminelle, assorties d'une peine de sûreté des deux tiers, ont été prononcées jeudi par la cour d'assises spéciale de Paris contre les deux accusés jugés en appel au procès de l'attentat de Nice qui a fait 86 morts le 14 juillet 2016.

L’article