DE | FR
Bild

Sélection de sept artistes qui ont chanté la tragédie du 13 novembre 2015. Image: watson

7 chansons pour se souvenir du drame du Bataclan

Six ans après la série d'attaques terroristes qui ont notamment frappé le Bataclan à Paris, un procès hors norme s'ouvre ce mercredi. Il s'agit des attentats les plus meurtriers commis en France. D'une violence inouïe, ces attentats ont marqué les corps et les esprits. Hommage en chanson.



Cette année 2015 restera à jamais dans les esprits. La France a été marquée à deux reprises par une série d'attentats islamistes perpétrés au cœur de Paris.

Il y a eu l'attaque de Charlie Hebdo en janvier qui a fait 12 victimes. Puis dans la foulée, une policière et quatre clients d'un magasin casher. Quelques mois plus tard, le 13 novembre, une série d'attaques simultanées font 130 victimes.

130 morts, 413 blessés

Le 13 novembre 2015, Paris est la cible de plusieurs attentats revendiqués par l'Etat islamique. En début de soirée, trois individus tentent de pénétrer dans l'enceinte du Stade de France où se déroule le match France-Allemagne. Refoulés par la sécurité, ils se font exploser sur le parvis.
Les rues de la capitale sont ensuite la cible de trois terroristes qui tirent sur les terrasses des cafés-restaurants. Dans le même temps, un autre groupe pénètre dans la salle de spectacle du Bataclan et ouvre le feu sur le public. Le bilan officiel des attaques se chiffre à 130 morts et 413 blessés.

La violence inouïe de ces attaques a fortement marqué les corps et les esprits. Quelques jours avant l'ouverture d'un procès hors norme, voici ma sélection très subjective de 7 chansons hommage.

Gauvain Sers

«Entre République et Nation»

abspielen

Vidéo: YouTube/BUDE AFBE

On commence avec l'un de mes préférés de la liste. Je ne vous dirai pas qui sont les autres, histoire que je ne vous influence pas (trop) pour le vote final. Car oui, il faut bien un peu de Suisse romande dans tout ça: à défaut de chanteurs qui ont chanté les victimes du Bataclan, nous avons des votations.

Mais venons-en à Gauvain Sers, il en vaut la peine. Ce jeune chanteur est la réincarnation du Renaud des années 70, avec un je ne sais quoi de provincial en plus. Celui qui a dédié l'un de ses singles remarqués aux «oubliés» de la province est surtout ancré dans le contemporain, comme en témoignent ses titres Entre république et nation et Mon fils est parti au djihad, dont il est inutile de vous expliquer le sujet. Appréciez seulement.

«Mon fils est parti au djihad»

abspielen

Vidéo: YouTube/Gauvain Sers - Topic

Renaud

«J'ai embrassé un flic»

abspielen

Vidéo: YouTube/Renaud

Avec Gauvain Sers qui est arrivé en nouveau Renaud, celui-ci est devenu l'ancien Gauvain Sers. Il n'empêche, l'aventure Renaud n'est pas terminée et c'est bien la première chose qu'a prouvée l'artiste à la voix de plus en plus rocailleuse avec son album de 2016. Qui aurait cru qu'il embrasserait un jour un policier? Son attachement à la solidarité, lui, était déjà bien connu. Autant hyper casher qu'ultra-sincère.

Qu'ils reposent à Jérusalem
Sur la terre de leurs pères
Au soleil d'Israël
Je veux leur dédier ce poème
Leur dire qu'ils nous sont chers
Qu'on n'oubliera jamais

«Hyper cacher»

abspielen

Vidéo: YouTube/Renaud - Topic

Johnny Hallyday

«Un dimanche de janvier»

abspielen

Vidéo: YouTube/Flo & Shifoumi

Et puis, dans la même génération, il y a Johnny, eh oui. Son dernier album publié de son vivant, De l'amour, se termine par la chanson Un dimanche de janvier. Une fois de plus, c'est le rassemblement de la nation en solidarité avec les victimes qui est au cœur de ce texte signé Jeanne Cherhal et mis en musique par Yodelice.


Nous avions marché en silence
Au milieu de la foule immense
Et le vent à notre place
Chantait sans fin sur la place

Mais depuis dans nos villes
Et nos villages fatigués
Oh dis-le-moi, que nous reste-t-il
Du dimanche de janvier?

On entend comme un parfum de Cabrel dans les arpèges et les accents de cette ballade. Mais c'est son côté soft et solennel qui ressort de son interprétation par Johnny à l'occasion de l'hommage populaire aux victimes des attentats un an après les faits, place de la République:

Nekfeu et Phénomène Bizness

«Le Bruit de ma ville»

abspielen

Vidéo: YouTube/NekfeuVEVO

On passe à un autre style avec Nekfeu, même si son rap a finalement une saveur assez pop. Ce sont les mots qui nous intéressent et, dans le cas présent, le Bataclan n'est pas au centre du propos. Le souvenir du pire arrive incognito et on comprend tout de suite:

Je n’ai que des cauchemars et la nuit je dors mal
Car mon pote est mort là comme si c’était normal
Mon pote est mort là sans même me dire «Au revoir»

Et, de son propre mot, un peu comme Johnny, il se fait «à l'idée». Tout en y posant son regard politique, qu'on pourra partager ou non. Là n'est pas l'important.

Damien Saez

«Les Enfants Paradis»

abspielen

Vidéo: YouTube/Damien Saez

Vient le torturé et tendre Saez, et c'est du lourd, du très lourd.

Je suis la France puis nous sommes les enfants du libre
Ici ça fait longtemps qu'on brûle plus les livres
Des violences, enfants de nos sociétés malades
De nos arts pris sous les terreurs des fusillades
A Cabu, à Tignous, à Charb, à Wolinski
A tous les autres et puis aux fils de mon pays
A nos enfants, misère, qui savent même plus lire
Il est temps mon pays, oui, de redevenir

«Tous les gamins du monde»

abspielen

Vidéo: YouTube/Damien Saez - Topic

Louane

«Un automne à Paris»

abspielen

Vidéo: YouTube/art lab studio plus

Sur fond d'un piano et d'un cuivre, la voix de Louane ne fait même plus penser à La Famille Bélier. Un exemple parfait de la difficulté à définir clairement la différence entre la variétoche et la grande chanson française. Restent ici le thème, grave, et le traitement, doux. Les mots, directs et efficaces. Racine et Trenet sont même cités quelque part.

A ceux qui se sont battus
Pour que Paris reste libre
Que Paris reste Paris
La tête haute

Slimane

«Le vide»

abspielen

Vidéo: YouTube/SlimaneVEVO

On garde les trois dernières lettres du nom précédent et on débouche sur Slimane, autre chanteur à succès dans la veine variété française du moment.

Alors on danse encore
Sur les mêmes musiques, les mêmes pas
On s'embrasse encore plus fort
Comme si c'était là la dernière fois
Aussi loin que tu pars
Ton sourire en écho
Ton sourire en écho
Reste là sur ma peau

Et ça fonctionne, ça prend, car décidément toutes les chansons écoutées pour cette liste, où il a fallu faire des choix, ont des choses à nous dire et des émotions à nous procurer. Non? En tout cas, je peine à imaginer meilleurs moyens que l'art et le verbe pour incarner la continuité et l'affirmation de la vie et des valeurs occidentales.

Quelle est votre chanson préférée de ce petit voyage suggestif et subjectif?

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

People

Kanye West met le boxon en Essonne. Oui, dans la campagne française

Le rappeur a donné rendez-vous à ses fans à Auvers-Saint-Georges pour découvrir son album Donda en livestream mais les choses ne se sont pas passées comme prévu.

C’est une drôle d’adresse pour faire écouter en avant-première Donda, son nouvel album. Kanye West avait prévu de diffuser un livestream de son concert d’Atlanta dans plusieurs lieux du monde dans la nuit du jeudi au vendredi 6 août. L’Essonne en faisait partie et plus précisément Auvers-Saint-Georges, village de 1300 âmes. Vous situez pas? C’est entre Étréchy et Villeneuve-sur-Auvers.

A la façon d’une rave party, le chanteur a dévoilé plusieurs coordonnées géographiques, massivement …

Lire l’article
Link zum Artikel