International
Météo

Météo: la planète bat son record de canicule en juin 2023

La planète vient de battre son record de chaleur

Members of the 'Australian cabaret and Circus troupe cool down in a fountain on the Southbank in London, Tuesday, July 19, 2022. Britain shattered its record for highest temperature ever register ...
Le Royaume-Uni a également a battu le record de température jamais enregistré mardi, avec 39,1 degrés.Image: AP
En juin, plusieurs records ont été battus en Asie ainsi qu'au Royaume-Uni et même un pays comme le Mexique a été traversé par une vague de chaleur extrême.
05.07.2023, 04:1105.07.2023, 08:29
Plus de «International»

La journée de lundi a été la plus chaude jamais mesurée au niveau mondial, dépassant pour la première fois la barre des 17°C de moyenne, selon de premières mesures mardi d'un organisme météorologique américain.

La température moyenne journalière de l'air à la surface de la planète le 3 juillet a été mesurée à 17,01°C par un organisme dépendant de l'Agence américaine d'observation océanique et atmosphérique (NOAA).

Cette mesure dépasse le record journalier précédent (16.92°C) établi le 24 juillet 2022, selon ces données des Centres nationaux de prévision environnementale du NOAA, qui remontent jusqu'à 1979.

La température de l'air, qui oscille entre environ 12°C et 17°C de moyenne journalière au cours de l'année, était en moyenne de 16.20°C début juillet entre 1979 et 2000.

Ce record, qui doit encore être corroboré par d'autres mesures, pourrait être rapidement battu alors que l'hémisphère Nord débute la saison estivale et que la température mondiale moyenne continue en général de monter jusqu'à fin juillet-début août.

Début juin déjà, les températures moyennes mondiales ont été les plus chaudes jamais enregistrées pour cette période par le service européen Copernicus, battant les précédents records avec une «marge substantielle».

El Niño

Ces observations sont un probable avant-goût du phénomène El Niño - généralement associé à une augmentation des températures mondiales - couplé aux effets du réchauffement climatique provoquée par l'activité humaine.

Le 8 juin, la NOAA avait annoncé l'arrivée officielle d'El Niño, assurant qu'il «pourrait conduire à de nouveaux records de températures» dans certaines régions.

Selon l'Organisation météorologique mondiale (OMM, agence spécialisée de l'ONU), il y a une probabilité de 66% que la température mondiale moyenne annuelle près de la surface dépasse temporairement de plus de 1,5°C les niveaux préindustriels pendant au moins une année entre 2023 et 2027.

L'année 2022 a été la huitième consécutive où les températures annuelles mondiales étaient supérieures d'au moins 1 degré aux niveaux observés entre 1850 et 1900. (ats/jch)

Les gardes de Charles III ont du mal avec la chaleur
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le palais ne doit pas jouer avec Kate
En maintenant le suspense sur une possible réapparition de Kate à la cérémonie de Trooping the Colour ce samedi, le palais de Kensington alimente inutilement l'espoir et les spéculations. La princesse de Galles n'a pas besoin de ça.

Une parole rassurante de William, un murmure d’initié, l’éclat d’une mèche de cheveux bruns, l'ombre d'une fossette. Le moindre indice est bon pour raviver les rumeurs d'un retour imminent de notre princesse adorée.

L’article