ciel couvert
DE | FR
International
Mexique

Le Mexique refuse à nouveau une loi qui criminalise l'avortement

Le Mexique refuse à nouveau une loi qui criminalise l'avortement

mexique avortement loi juge
Un groupe de personnes anti-avortement manifeste devant la Cour suprême à Mexico City, la capitale du Mexique.Image: Keystone
Cette décision devrait permettre aux femmes qui vivent dans des Etats où l'avortement est criminalisé d'avoir accès à l'avortement sur décision d'un juge.
10.09.2021, 05:3310.09.2021, 16:54

La cour suprême du Mexique a déclaré jeudi inconstitutionnelle une loi assimilant l'avortement au meurtre et considérant que la vie se crée dès l'acte de conception. Elle avait ouvert la voie à une jurisprudence nationale mardi avec un jugement similaire.

La plus haute juridiction du pays a examiné jeudi un autre article de loi, de l'Etat de Sinaloa, toujours dans le nord du Mexique:

«Il n'appartient à aucune législature locale, ni à cette assemblée plénière de fixer l'origine de la vie humaine, surtout en l'absence de consensus scientifique»
Le juge de l'Etat de Sinaloa

Des peines allant jusqu'à trois ans de prison

Dans une décision historique, elle avait jugé inconstitutionnels des articles du code pénal de l'Etat de Coahuila dans le nord du pays, qui punissent les femmes qui se font avorter, de peines allant jusqu'à trois ans de prison.

En 2007, alors que Mexico légalise l'avortement avant douze semaines, les législateurs d'au moins dix des 32 Etats du pays votent au contraire des dispositions légales obligeant les autorités à «protéger la vie dès sa conception».

Avoir accès à l'avortement sur décision d'un juge

Le Mexique est un pays fédéré, où les Etats sont autonomes dans l'adoption de leurs lois, mais celles-ci peuvent être invalidées par le biais d'un recours lorsqu'elles contreviennent à des arrêts de la cour suprême qui font jurisprudence, comme celui de mardi. Cette décision devrait permettre aux femmes qui vivent dans des Etats où l'avortement est criminalisé d'avoir accès à l'avortement sur décision d'un juge.

  • En Amérique latine, l'interruption volontaire de grossesse est légale en Uruguay, à Cuba ou en Argentine.
  • Elle est totalement interdite au Salvador, au Honduras, au Nicaragua, en République dominicaine et à Haïti.

La cour suprême du Mexique a également annoncé jeudi qu'elle avait mis en place des services gratuits de conseil et de défense pour les femmes susceptibles d'être condamnées pour avoir avorté. (ats/jch)

Copin comme cochon: Les champignons

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Milo Yiannopoulos, l'«agent du chaos» qui veut propulser Kanye West président
Milo Yiannopoulos se vante d'être «l'agent du chaos» et il est considéré comme le «troll le plus dangereux de l'alt-right américaine». A 38 ans, cette méchante et subversive gueule d'ange, qui surnommait Donald Trump «papa», est projetée directeur de campagne de Kanye West. Parcours d'un parfait nuisible de son époque.

«Ce qui est peut-être le plus choquant, c'est qu’il est tout à fait charmant.» En 2015, la journaliste américaine Kristen Brown parvenait à résumer le pedigree du charismatique Milo Yiannopoulos comme un synopsis de thriller psychologique. On rajoutera, pour la forme, que sa carrière est davantage jalonnée de faux pas que de faux plis.

L’article