DE | FR
epa09163781 Mexican President Andres Manuel Lopez Obrador takes part in his daily press conference in Mexico City, Mexico, 27 April 2021. At a low moment of coronavirus infections, the Mexican Government announced the start of the vaccination against COVID-19 of adults between 50 and 59 years old, while Foreign Minister Marcelo Ebrard travels to Russia to urge shipments of Sputnik V vaccine. EPA/Jose Mendez

Image: EPA EFE

Le Mexique demande pardon aux Mayas pour 500 ans d'abus

Le gouvernement mexicain a officiellement reconnu les abus qu'a vécu cette communauté. Mais il a aussi dit poursuivre la construction d'une ligne de train controversée qui touche cette population indigène.



Le gouvernement mexicain a présenté officiellement lundi ses excuses au peuple indigène maya pour les torts commis à son encontre depuis la conquête espagnole:

«Nous présentons nos excuses au peuple maya pour les terribles abus commis par des individus et des pouvoirs nationaux étrangers pendant la conquête, les trois siècles de domination coloniale et les deux siècles de Mexique indépendant.»

Andrés Manuel López Obrador, président mexicain

Ces excuses coïncident avec les 500 ans de la conquista, la conquête du Mexique. Elles ont été formulées à l'initiative du président du Mexique, Andrés Manuel López Obrador, et de son homologue du Guatemala, Alejandro Giammattei.

Le président mexicain est revenu notamment sur la guerre des castes, au 19e siècle. Ce conflit correspond à un soulèvement des Mayas asservis dans le Yucatán, qui a commencé en 1847 et s'est terminé en 1901.

Au cours de la cérémonie, le gouvernement mexicain a reconnu le racisme et la discrimination dont souffre encore cette minorité ethnique deux siècles après l'indépendance du Mexique.

Tensions pendant le discours

La construction du train maya, projet-phare du gouvernement mexicain actuel, a été évoquée lors de la cérémonie. Elle a suscité les huées des habitants. En effet, en juin 2020, Obrador avait donné son feu vert à la construction de la ligne du train maya, longue de 1500 kilomètres et prévue pour traverser différentes parties de la péninsule du Yucatán, où se trouve la station balnéaire de Cancún. Plusieurs organisations rejettent la réalisation du projet, affirmant qu'il causera des dommages à l'environnement et à plusieurs communautés indigènes de cette région. (ats)

15 photos d'animaux qui vont vous faire paniquer

1 / 19
15 photos d'animaux qui vont vous faire paniquer
source: twitter/i drink good
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Le projet de rénovation de l'arène du Colisée

Plus d'articles «Actu»

Travailler en Chine, entre symbole de succès et esclavage moderne

Link zum Artikel

Twitter s'enflamme au sujet du «baiser non consenti»

Link zum Artikel

Le don d'organes doit être facilité en Suisse, cap sur les enjeux

Link zum Artikel

Une énorme fusée chinoise hors de contrôle s'apprête à retomber sur Terre

Link zum Artikel

De nouvelles violences policières américaines agitent le procès Chauvin

Ce lundi marque le dernier jour du procès de Derek Chauvin, un policier blanc accusé de meurtre contre George Floyd, un homme noir, en mai 2020. De nouvelles violences policières commises envers des Noirs embrasent une Amérique déjà à fleur de peau.

De nombreuses manifestations contre les violences policières ont actuellement lieu aux Etats-Unis, en marge du procès du policier Derek Chauvin. L'ex-officier est accusé de meurtre contre George Floyd, un homme afro-américain. L'affaire, tristement célèbre depuis le mois de mai 2020, avait déclenché un scandale national et international. Le procès est historique, car il reflète les grandes tensions raciales qui gangrènent le pays.

Cette liste est non exhaustive et comporte uniquement les affaires …

Lire l’article
Link zum Artikel