International
Migrants

Mexique: des migrants se cousent les lèvres pour des permis

Des migrants se cousent les lèvres pour des permis

A migrant has his lips sewn together as a form of protest for legal passage in Huixtla, Chiapas state, Mexico, Thursday, Nov. 2, 2023. Migrants in the caravan said they have decided to stop in this to ...
Des hommes ont eu recours à ce mode extrême pour réclamer des permis.Keystone
Lundi, des milliers de migrants avaient manifesté pour demander aux autorités mexicaines des permis de transit leur permettant de marcher jusqu'à la frontière américaine.
02.11.2023, 23:1803.11.2023, 07:21
Plus de «International»

Des migrants qui veulent traverser le Mexique vers les Etats-Unis ont réclamé jeudi des sauf-conduits (des permis) aux autorités mexicaines, en se cousant les lèvres pour certains d'entre eux, un mode de protestation extrême, mais déjà utilisé par les migrants.

En présence d'un activiste mexicain habituel organisateur des caravanes, des hommes ont eu recours à ce mode extrême «pour qu'ils nous laissent sortir d'ici, qu'ils nous donnent un permis», a déclaré Jose Luis Vallejo, de la République Dominicaine.

«Les migrants demandent un document qui leur donne l'autorisation de voyager en toute sécurité. On ne demande rien d'anormal»
Déclaration de l'organisateur de la protestation, le Mexicain Irineo Mujica

La manifestation a eu lieu à 40 km de Tapachula, dans l'Etat du Chiapas (sud) près du Guatemala, porte d'entrée des migrants au Mexique.

«Nous sommes unis et nous allons continuer de lutter, jusqu'à ce que ce gouvernement se rende compte que ce qu'il est en train de faire est criminel», a ajouté l'organisateur.

Parmi les migrants figurent des Honduriens et des Vénézuéliens, entre autres nationalités.

Washington s'est récemment entendu avec Caracas pour renvoyer en avion des Vénézuéliens entrés illégalement aux Etats-Unis avant le 31 juillet. (ats/jch)

Un naufragé survit 11 jours à bord d'un congélateur en guise de radeau
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le Nigeria inflige une amende à Meta pour violations des droits des consommateurs
Meta, la maison mère de Facebook et WhatsApp, a été condamnée à une amende de 220 millions de dollars par le Nigeria pour violations répétées de la protection des données et des droits des consommateurs.

Le Nigeria a infligé une amende de 220 millions de dollars (200 millions de francs) au groupe américain Meta, maison mère de Facebook et WhatsApp, pour des violations «multiples et répétées» de la protection des données et des droits des consommateurs, selon les autorités.

L’article